à la rencontre d’hiruno d’amour

Autres informations / 26.09.2011

à la rencontre d’hiruno d’amour

Samedi

matin, à Lamorlaye. Il est 8 h 30 lorsque nous rejoignons l’écurie de Satoshi

Kobayashi, où stationne le champion japonais Hiruno d’Amour (Manhattan Café). À

huit jours du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), dans lequel il va tenter

d’apporter une première victoire au pays du Soleil Levant, le programme du

champion est assez tranquille. Deux canters sur la piste des Lions rythmeront

sa matinée. Il est accompagné de Kings Canyon (Kingsalsa), un ancien

pensionnaire de David Smaga acheté par Masafumi Hirukawa, le propriétaire

d’Hiruno d’Amour. En cette première matinée d’automne, Yasufumi Sawada, manager

du propriétaire, arrive à l’écurie en compagnie de Mitsugu Kon, entraîneur

d’Hiruno d’Amour. Au total, quatre personnes, cinq si l’on ajoute le jockey

Shenji Fujita, gravitent autour du champion. Toutes sont en France depuis un

moment et le resteront jusqu’à "l’Arc".

RÉCUPÉRATION

ARFAITE, TOUS LES FEUX SONT AU VERT

Excellent

deuxième du Qatar Prix Foy pour sa découverte du parcours de Longchamp, Hiruno

d’Amour n’a pas eu une course dure ce jour-là. Son jockey habituel, Shenji

Fujita, ne lui a donné aucun coup de cravache. « Il a parfaitement récupéré de

sa course dans le Prix Foy, nous a dit Yasufumi Sawada.  Il a décompressé après sa première sortie

française et n’a repris le travail que le mercredi 14 septembre. Le vétérinaire

l’a vu et tout allait bien. Il n’était pas fatigué. Nous lui avons fait une

prise de sang avant, mais pas après la course. Nous n’en faisons jamais après.

Également, le maréchal-ferrant japonais lui a changé sa ferrure le 21 août,

soit onze jours après son arrivée en France. Il la lui a changée de nouveau le

10 septembre et il reviendra le 1er octobre. »

UN

PROGRAMME D’ENTRAÎNEMENT MILLIMÉTRÉ…

Le

programme d’Hiruno d’Amour est réglé comme du "papier à musique"

depuis son arrivée à Chantilly, le 10 août. Parti du Japon, il a emprunté un

vol direct pour arriver en France. Pour la première fois, il est sorti de ses

frontières et a très bien voyagé. Son entourage a pris le soin d’embarquer avec

lui un purificateur d’eau, dont le coût est de 50.000 €, et rien n’a été laissé

au hasard. Yasufumi Sawada nous a confié : « Son programme d’entraînement est

rythmé de la façon suivante : les lundis et jeudis, il ne travaille pas et sort

deux fois en main pour marcher pendant trente à quarante minutes. Les mardis,

vendredis, samedis et dimanches, il s’exerce sur la piste des Lions. Il

effectue alors deux canters, l’un de neuf cents mètres et le second de 1.400m.

Toujours avec son leader Kings Canyon. Enfin, tous les mercredis, il galope aux

"Aigles", où il fait un travail plus poussé. Également, Satoshi

Kobayashi nous a aidés pour que l’on apprenne à connaître les pistes

d’entraînement. »

…ET

DIFFÉRENT DU JAPON

Pour un

cheval japonais, venir courir "l’Arc" implique plusieurs changements

dans sa vie. Et notamment un changement d’environnement et d’entraînement. En

Asie, les exercices et les surfaces ne sont pas les mêmes : « L’entraînement au

Japon est différent, nous a déclaré Yasufumi Sawada. Les chevaux travaillant

sur des copeaux, une surface qui est très populaire, représentent 90 %. Le

cheval a donc dû s’habituer au sable et à travailler le matin sur le gazon.

Tous les mercredis, nous l’emmenons sur le gazon des Aigles, ce qui lui a

permis de s’adapter à un terrain plus souple que chez nous. En effet, au Japon,

le terrain des hippodromes est généralement très léger. Avant le Prix Foy, il a

travaillé cinq fois aux "Aigles", de belle manière. »

UN

CHANGEMENT DE CLIMAT IMPORTANT À NÉGOCIER

Le

changement de climat est un élément délicat à négocier pour un cheval

asiatique. Au Japon, il fait encore très chaud actuellement alors qu’en France,

les températures peuvent baisser rapidement. « Le climat est difficile pour un

cheval japonais, nous a confié l’entourage d’Hiruno d’Amour. Au Japon, en ce

moment, il fait très chaud et le changement de température n’est pas favorable.

Deep Impact avait par exemple souffert de deux rhumes pendant la période durant

laquelle il préparait "l’Arc" 2006. Au contraire, Hiruno d’Amour va

très bien. Il n’a fait que progresser depuis qu’il est arrivé en France. Et il

n’a jamais été malade. »

QUI EST

MASAFUMI HIRUKAWA ?

Propriétaire

d’Hiruno d’Amour, Masafumi Hirukawa possède une dizaine de chevaux à

l’entraînement. Il travaille dans l’industrie du métal. Tous ses chevaux sont à

l’entraînement chez Mitsugu Kon, sauf Kings Canyon (Kingsalsa) que le

propriétaire a acheté pour servir de leader le matin à Hiruno d’Amour. Par la

suite, Kings Canyon restera à l’entraînement chez Satoshi Kobayashi.

LE

PREMIER VOYAGE EUROPÉEN DE MITSUGU KON

Cela

fait treize ans que Mitsugu Kon est entraîneur au Japon, à Ritto, dans la

banlieue de Kyoto. Et c’est la première fois qu’il se déplace avec l’un de ses

protégés en Europe. Avant d’entraîner, il a été jockey pendant une vingtaine

d’années. Actuellement, il a dans ses boxes soixante chevaux. Il y a 3ans, il

avait déjà pensé envoyer Deep Sky (Agnes Tachyon) en France, à Chantilly, après

avoir visité le centre d’entraînement. Malheureusement, deux mois avant la

course, il s’est blessé. Présenter Hiruno d’Amour dans "l’Arc" aura

donc valeur de revanche pour Mitsugu Kon.

SHENJI

FUJITA, LE JOCKEY QUI VOULAIT COURIR "L’ARC"

Shenji

Fujita fait partie des meilleurs jockeys du Japon. Il compte 1.778 victoires et

une quinzaine de victoires dans les Grs1. Il a rapidement conseillé à

l’entourage de venir courir à Paris, le premier dimanche d’octobre. Yasufumi

Sawada nous a en effet précisé : « C’est lui qui a conseillé l’entraîneur et le

propriétaire d’Hiruno d’Amour de venir en France pour courir "l’Arc".

C’était après la victoire du cheval dans le Tenno Sho (Gr1). C’est un jockey

qui a de l’expérience au niveau international. Il a terminé deuxième du Dubai

World Cup (Gr1) cette année avec Transcend (Wild Rush) et il a déjà monté le

Melbourne Cup. »

QU’EST-CE

QUE REPRESENTE "L’ARC" POUR LES JAPONAIS ?

La

réputation du Prix de l’Arc de Triomphe a dépassé les frontières depuis bien

longtemps. Jusqu’à son impact au Japon, où il est perçu comme une épreuve de

légende. « "L’Arc", c’est la plus grande course du monde, nous a

avoué Yasufumi Sawada. Pour les Japonais, il y a trois épreuves qui ont une

grande importance de par le monde : "l’Arc", le Kentucky Derby et le

Derby d’Epsom (Grs1). Le Kentucky Derby est dur à courir pour un poulain nippon

car il se court sur le dirt, une surface pas très populaire au Japon. Le Derby

d’Epsom est une course pour les 3ans et à cette époque, nos chevaux sont trop jeunes.

»

RELIABLE

MAN, L’ADVERSAIRE NUMÉRO 1 D’HIRUNO D’AMOUR

Les

Japonais gardent un grand souvenir de Dalakhani. Logiquement, son fils,

Reliable Man, est très suivi par les observateurs nippons en vue de

"l’Arc". C’est même l’adversaire principal d’Hiruno d’Amour selon

Mitsugu Kon : « Reliable Man nous fait particulièrement peur car il a été

impressionnant dans le Prix Niel. De plus, il recevra trois kilos et demi de la

part d’Hiruno d’Amour. C’est une différence importante. Sarafina est aussi très

forte. Nous espérons également que le terrain sera bon et pas trop souple. »

LES

QUALITÉS D’HIRUNO D’AMOUR DANS UN PARCOURS

Le

statut d’Hiruno d’Amour a changé au Japon depuis l’an dernier. Auparavant, il

était perçu comme un bon cheval de Groupe. Mais cette année, ses progrès

flagrants lui ont permis de remporter son premier Gr1, le Tenno Sho. Son

entraîneur nous a expliqué: « Hiruno d’Amour peut courir dans n’importe quelles

conditions. Il a gagné au niveau Gr2 sur 2.000m et au niveau Gr1 sur 3.200m. Il

a beaucoup de vitesse,  ne tire pas et se

montre très calme dans un parcours. » Dimanche, il tentera d’offrir une

première victoire aux Japonais dans "l’Arc". Une victoire qu’attend

tout un peuple.

LE JAPON

ET "L’ARC"

Année Cheval                                    Perf.

précédente                     Perf dans

"l’Arc"

2010    Nakayama Festa                     2e Qatar Prix Foy (Gr2)         2e

2008    Meisho Samson                      2e Takarazuka Kinen (Gr1)    10e

2006    Deep Impact                          1er

Takarazuka Kinen (Gr1) Disqualifié

2004    Tap Dance City                      1er Takarazuka Kinen (Gr1) Non placé

2002    Manhattan Café                     1er Tenno Sho (Gr1)              Non placé

1999    El Condor Pasa                      1er Prix Foy (Gr2)                  2e