Auteuil, prix robert lejeune (l) : esmondo reprend sa marche en avant

Autres informations / 20.09.2011

Auteuil, prix robert lejeune (l) : esmondo reprend sa marche en avant

Dominé

pour sa rentrée dans le Prix des Platanes par son compagnon d’écurie Un Dragon

Bleu (Enrique),  Esmondo (Sholokhov) a

renoué avec la victoire à l’occasion du Prix Robert Lejeune (L). Le

pensionnaire de Guillaume Macaire a laissé ses adversaires effectuer le travail

pendant que lui attendait tranquillement son heure. Il s’est rapproché des

leaders dans la ligne d’en face, puis ils étaient cinq sur une même ligne à se

présenter devant la dernière difficulté du parcours. Esmondo a alors fait

parler sa classe de plat pour dominer ses adversaires et s’y est une nouvelle

fois montré difficile à battre. « Il a pu avoir des leaders dans une course

rythmée, a confié Bertrand Lestrade. C'est bien pour lui. Une fois devant,

Esmondo est dur à battre. Il nous avait déjà convaincus en débutant. C'est un

cheval de qualité qui devrait encore monter sur cette course. Il aura sa chance

dans les meilleures épreuves de sa génération. » Celle à laquelle pense en

particulier Bertrand Lestrade, c’est sans conteste le Prix Cambacérès (Gr1)

dont Esmondo devrait partir comme le principal favori.

KAPGA DE

CERISY EST "SUR LA MONTANTE"

Animateur

de l’épreuve, Kapga de Cerisy (Kapgarde) a donné une bonne réplique à Emondo

dans la phase finale, ne concluant qu’à une demi-longueur du champion de

Guillaume Macaire. Le protégé de Sylvie Audon n’a pas fait beaucoup d’erreurs

durant le parcours, sauf une à l’ultime obstacle. Dépassé par ses adversaires à

ce moment de la compétition, Jo Audon ne s’est pas affolé et a bien relancé son

partenaire pour finir. Kapga de Cerisy a alors conclu avec beaucoup de vitesse

pour échouer d’un rien, à la hanche du favori. « C'est un cheval tardif, nous

raconte-telle. C’est dommage, il a encore fait une faute ennuyeuse...  Mais plus ça va, plus il progresse. On est

très content de lui. Cette deuxième place n'est pas une surprise. Cela fait

longtemps que l'on croit en lui. C'est encore un gros bébé, il va progresser.

C’est un cheval "sur la montante" qui nous donne quelques espoirs

pour la suite du programme » Kapga de Cerisy a finalement passé le poteau en

deuxième position, dominant assez sereinement Hammersly Lake (Kapgarde) et

Ucello Conti (Martaline), qui ne devrait plus être revu en haies cette année.

UNE

BELLE FAMILLE ALLEMANDE

Esmondo

a été acheté yearling 18.000 € aux ventes de Baden-Baden. Sa mère, Esmonda

(Mondrian), fille d’un gagnant de Derby allemand, est la soeur utérine du bon

Estejo (Johan Cruyff), vainqueur du Premio Roma (Gr1), et d’Estemona (Oxalagu),

double gagnante de Listed. Ermion (Surumu), la troisième mère, s’est classée

deuxième au niveau Listed et a conclu quatrième du Preis der Diana (Gr2).

UN GALOP

D’ENTRETIEN POUR UCELLO CONTI

Ucello

Conti (Martaline), frère de l’estimée Toscana Conti (Dom Alco), s’est classé

quatrième du Prix Robert Lejeune. Il est destiné à poursuivre sa carrière sur

le steeple-chase, spécialité où il s’est imposé pour ses débuts le 1er

septembre à Auteuil. Lundi, il a fourni un galop d’entretien, même

d’amincissement. En effet, rencontré sur l’hippodrome d’Auteuil, David Powell,

manager de l’écurie de Simon Munir, nous a confié : « Il avait pris environ 20

kilos depuis sa dernière course. Aujourd’hui, c’était donc un galop

d’entretien, sans aucune prétention de victoire. Il court malgré tout très bien

et nous sommes ravis. Son jockey, Jacques Ricou, m’a même confié que si Ucello

Conti avait été préparé pour cette course, il aurait gagné sans aucun doute. Il

était juste un peu trop gros et avait besoin de courir avant sa prochaine vraie

échéance. » L’objectif de l’entourage d’Ucello Conti ne se trouvait pas là.

David Powell nous a appris que le programme de ce fils de Martaline et Gazelle

Lulu (Altayan) se tournait en vérité vers le Prix Noiro le 9 octobre prochain,

puis vers le Prix Congress (Gr2) le 5 novembre 2011.