Betfred sprint cup (gr1) : le double “july cup” - “sprint cup” pour dream ahead

Autres informations / 03.09.2011

Betfred sprint cup (gr1) : le double “july cup” - “sprint cup” pour dream ahead

En

remportant de peu le Sprint Cup (Gr1), Dream Ahead (Diktat) est entré dans le

cercle des grands sprinters. Il réalise le doublé “July Cup” - “Sprint Cup” qui

n’avait plus été réussi depuis 1987 et la victoire d’Ajdal. Une performance qui

le place comme le meilleur sprinter d’Europe, en dépit de son échec trop

radical pour être exact dans le Prix Maurice de Gheest-Goldikova (Gr1). « Cette

victoire est un soulagement pour nous, après sa défaite en France, a expliqué

David Simcock, mentor du champion. Nous pensions déjà qu’il était au top lors

de sa dernière course et nous le pensions également aujourd’hui. Il s’est

remarquablement défendu. C’est super pour le cheval, pour sa réputation qui ne

fait que grandir. Je n’aurais probablement pas un autre cheval comme lui. Cette

victoire signifie beaucoup plus que celle du July Cup. Il y a seulement deux

options pour lui maintenant : le Qatar Prix de la Forêt (Gr1) ou le Qipco

British Champions Sprint Stakes (Gr2). Les gens pourraient se demander pourquoi

je retournerais sur 1.400m en France, mais d’un autre côté, pourquoi

descendrais-je de catégorie pour courir un Gr2 ? J’espère qu’il restera à

l’entraînement l’année prochaine et si c’est le cas, je pense qu’il sera ménagé

en cette fin d’année et qu’il n’ira pas disputer le Breeders’Cup. » Pour

l’emporter, Dream Ahead a dû sortir le grand jeu. Bien parti au centre de la

piste, il s’est positionné aux côtés de Wootton Bassett (Ifraaj) et a pris son

relais à cinq cents mètres de l’arrivée. Cravaché d’abord à gauche, il a

légèrement penché à droite. Son jockey William Buick a changé son bâton de main

et il a sollicité son partenaire à droite. Dream Ahead a alors penché emmenant

sur la gauche (!) Hoof It (Monsieur Bond), futur troisième. Pendant ce temps,

Bated Breath (Dansili) se rapprochait dangereusement en dehors. Mais au poteau,

Dream Ahead a gagné d’un nez devant Bated Breath et Hoof It. Et bien que Graham

Gibbons, jockey d’Hoof It, ait porté réclamation et après une longue enquête,

l’arrivée est restée inchangée. Dream Ahead a donc conservé son titre et signé

un quatrième succès de Gr1.