Bilan du conseil d’administration de france galop du lundi 19 septembre

Autres informations / 22.09.2011

Bilan du conseil d’administration de france galop du lundi 19 septembre

Le

conseil d’administration de France Galop s’est réuni le lundi 19 septembre

2011, sous la présidence d’Édouard de Rothschild. Le conseil d’administration

réuni ce lundi a pris connaissance de l’évolution de l’activité du PMU depuis

le début de l’année. À la date du 11 septembre, le chiffre d’affaires de

l’opérateur est en hausse de 4,5 % par rapport à la même période l’an passé, à

6,75 milliards d’euros. Le produit brut des paris, du 1er janvier au 11

septembre 2011, est en augmentation de 4,1 % à 1,7 milliard d’euros.  Concernant la capacité de France Galop à

poursuivre la revalorisation des allocations de courses, Édouard de Rothschild

a rappelé que celle-ci était étroitement liée à la bonne tenue du marché des

paris hippiques, étant entendu qu’une provision spécifique existait dans les

livres de la société mère à hauteur de 18,4 M€ pour compenser le cas échéant

une baisse d’activité passagère.

LE BON

BILAN DU MEETING DE DEAUVILLE

Le

conseil d’administration a par ailleurs été informé du bilan du meeting de

Deauville Lucien Barrière. Compte tenu des conditions climatiques

particulièrement difficiles cet été en Normandie, les chiffres de fréquentation

de l’hippodrome, en très léger recul, sont satisfaisants avec 63.000 visiteurs.

Cette année aura été marquée par la réussite exceptionnelle des chevaux

français puisque toutes les courses de Gr1 et Gr2, à l’exception du Prix

Kergorlay, ont été remportées par des chevaux entraînés en France. Dans un

contexte économique incertain, le bilan des ventes de yearlings du mois d’août

a été jugé globalement positif par le conseil d’administration. Édouard de

Rothschild a souligné la nécessité pour France Galop de renforcer ses

initiatives en vue d’attirer de nouveaux acheteurs et de renforcer le

propriétariat.

UN

PROGRAMME DENSIFIE

Le

conseil d’administration, après avoir pris connaissance de l'évolution des

réunions P.H.H. en régions depuis 2004, a examiné les premières orientations du

calendrier P.H.H. 2012, qui seront présentées aux prochains conseils du plat et

de l’obstacle :

-

densification des samedis par l'ajout d'une quatrième réunion en semi-nocturne

entre le 15 mars et le 30 octobre.

-

modification du format des "dimanches avancés" entre le 1er avril et

le 30 septembre pour permettre une diffusion des huit courses sur Equidia.

- ajout

de courses internationales les samedis en hiver (10 mini-meetings) et la

semaine en matinales (42 mini-meetings). Une présentation a par ailleurs été

faite du calendrier prévisionnel d'utilisation de la nouvelle piste de

Chantilly (P.S.F.) :

- par le

déplacement d'une douzaine de réunions des hippodromes de la région parisienne

prévues sur le gazon en mars et novembre.

- par

l'ajout de quatre réunions supplémentaires dans le cadre de la densification

des samedis en semi-nocturne.

RENOVATION

COMPLETE DE LA P.S.F. PALOISE EN 2013

Les

discussions du conseil d’administration ont également porté sur l’évolution de

l’échelle des poids des jockeys d’obstacle. Après consultation du conseil de

l’obstacle, le conseil d’administration a décidé qu’il ne convenait pas, pour

l’instant, de relever le poids de base. Une réflexion sera toutefois lancée pour

modifier, au cas par cas, les conditions de certaines courses. Cette décision

sera à l’ordre du jour d’un prochain conseil d’administration. En outre, le

conseil d’administration a validé l’attribution d’une subvention à la société

des courses des Pyrénées-Atlantiques permettant de mettre en place une solution

provisoire de refibrage de la P.S.F. de Pau pour les deux prochaines années.

Cet aménagement permettra d’attendre la rénovation complète de la piste à

l’horizon 2013 qui fait l’objet d’une demande de financement auprès des

collectivités locales.