Checker pour mettre en echec la casaque du cheikh mansoor

Autres informations / 03.09.2011

Checker pour mettre en echec la casaque du cheikh mansoor

Craon, Samedi

Cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan

Prix Chéri Bibi (Gr2 PA)

Invaincu en deux sorties, le poulain

de Damien de Watrigant, Checker (Kerbella) a confirmé ses impressionnants débuts

sur le sable de Pompadour (victoire par 10 longueurs, ndlr) par un nez d’avantage

dans le Prix Tidjani (Gr3 PA) devant Ghalib (Munjiz), portant la casaque du

Cheikh Mansoor bin Zayed Al Nahyan, le 24 juillet à La Teste. Ces deux chevaux se

retrouvent pour une revanche, cette fois sur une distance plus longue de 300m. aakif

(Munjiz), cinquième du Prix Tidjani et compagnon de casaque de Ghalib, sera également

de la partie. Un’art (Magic de Piboul) vient d’ouvrir son palmarès pour sa troisième

sortie publique sur les 1.900 mètres de La Teste pour l’entraînement de Charles

Gourdain et rencontre une opposition plus sérieuse ici. Deux représentants de la

Belgique complèteront l’effectif final de cette épreuve. Magua D.a (Altis del Sol)

a conclu troisième sur le mile de Francfort le 14 août dernier, une des étapes du

Festival Mondial de courses de chevaux arabes du Cheikh Mansoor bin Zayed Al Nahyan

et teste sa tenue cette fois tandis que Chimco D.a (Altis del Sol) n’a guère montré

de progrès supplémentaires depuis ses timides débuts le 22 avril dernier à Toulouse

dans le Prix Denouste.

 

Un Festival en constante

évolution

Dirigée par Mme Lara Sawaya, le

Festival Mondial de courses de chevaux arabes du Cheikh Mansoor bin Zayed Al Nahyan,

crée en 2009, se veut une vitrine du cheval arabe et de la place que celui-ci occupe

dans la culture de la péninsule arabique. Véritable passerelle de communication

entre le Moyen-Orient et le reste du monde, ce Festival prend chaque année plus

d’ampleur et accueille deux nouvelles étapes en 2011, Houston et Berlin sur un total

de neuf rendez-vous. L’épreuve qui se déroule demain à Craon constitue

l’avant-dernière du Festival avant son apogée, le 6 novembre prochain, sur l’hippodrome

d’Abu Dhabi. Le site mayennais est présent pour la deuxième année d’affilée dans

le calendrier du Festival et après une édition 2010 très réussie, en terme d’accueil,

d’ambiance et de compétition sur la piste.

« C’est très important car la

course est retransmise en direct sur Equidia tout comme à Abu Dhabi, nous a confié

Lara Sawaya, et beaucoup de gens seront sur place. Nous serons encore présents ici

en 2012 et sommes fiers de supporter les étapes françaises de Toulouse et Craon.

Ces courses ont grandi avec le Festival. Cette course de Craon met d’ailleurs

en scène de prometteurs chevaux de 3 ans qui ont sûrement un avenir au niveau Gr1

PA. La journée de demain porte d’ailleurs le nom d’Abu Dhabi et nous remercions

les responsables de l’hippodrome pour ce choix. De nouvelles choses sont prévues

pour la saison prochaine et seront annoncées au cours du Salon ADIHEX (salon de

la chasse et de l’équitation, ndlr) qui se tient à Abu Dhabi du 14 au 17 septembre.

C’est la vision du Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan pour les courses de chevaux

arabes qui porte véritablement ce Festival et qui grandi chaque année. ».