Criterium de lyon (l) : orcus a les moyens de ses ambitions

Autres informations / 15.09.2011

Criterium de lyon (l) : orcus a les moyens de ses ambitions

 « Quant à son programme, il peut bénéficier

d'une large palette d'épreuves : une "D", une "B" voire une

Listed. Je vais voir comment il rentre. La facilité pourrait nous conduire sur

une "B" à la rentrée mais il y a aussi l’option d’une Listed. » C’est

ce que nous avait déclaré Christophe Ferland après la deuxième place d’Orcus (Russian

Blue) dans le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L) cet été à Deauville.

Son choix d’engager son pensionnaire dans cette Listed laisse croire que le

cheval a bien pris sa dernière course et qu’il s’annonce compétitif. « On a

trouvé que le lot était assez ouvert dans cette Listed, nous a confié son

entraîneur. Orcus s’est déjà montré performant à ce niveau et sur cette

distance. Ce n’est pas gagné d’avance, mais il a sa chance comme les autres. Il

fait partie des bons 2ans de l’écurie et s’il venait à gagner, ce serait

probablement sa dernière course de la saison. » Orcus est un représentant de

Simon Springer, qui est aussi le propriétaire d’un autre champion de Christophe

Ferland, Dabirsim (Hat Trick), vainqueur du Darley Prix Morny (Gr1). Orcus a

déjà couru à cinq reprises et n’a jamais fini plus loin que deuxième. Il s’est

imposé par deux fois et veut désormais équilibrer sa "musique" avec

un troisième succès. NUTELLO VEUT RESTER INVAINCU

Vainqueur

en débutant du Prix du Val Séry (F) à Deauville, Nutello (Lemon Drop Kid)

cherche une deuxième victoire. Le pensionnaire de Carlos Laffon-Parias s’était

montré très séduisant à Deauville. Il vient désormais chercher sa Listed en

région lyonnaise, mais ne devrait pas pour autant être déclassé.

LA

"LIGNE" DU PRIX DE SAON

Fin août

à Deauville avait lieu le Prix de Saon (B), une épreuve qui voyait le succès de

Kick On (Poliglote), en devançant d’un nez Rémus de la Tour (Stormy River). Ces

deux chevaux se retrouvent à nouveau sur la piste, ce qui pourrait être l’une

des dernières courses plates pour le premier nommé, qui devrait ensuite être

dressé en obstacle, avec, comme objectif, d’être prêt pour le Prix Wild Monarch

(L).