Dalghar, frère de dalakhani, entre au haras à saint-arnoult

Autres informations / 26.09.2011

Dalghar, frère de dalakhani, entre au haras à saint-arnoult

Un

potentiel génétique de grande classe rejoint le parc d’étalons français:

Dalghar (Anabaa), gagnant de Groupe et frère de Dalakhani, débutera sa carrière

d’étalon en France en 2012, au Haras de Saint-Arnoult, au prix de 4.000 euros

H.T. poulain vivant. Il sera sur place dès aujourd’hui…moins d’une semaine

avant la tentative de son neveu, Reliable Man, dans "l’Arc" ! Après

sa victoire dans le Prix du Palais-Royal (Gr3), un de nos confrères écrivait :

« Dalghar possède les qualités de son physique. Il est épais comme le sont les

"speedés", et le moins que l'on puisse dire est qu'il va vite, et

même très vite. En effet, celui qui fut deuxième de Fuissé pour sa réapparition

dans le récent Prix de Montretout (L), a affolé les aiguilles du chronomètre.

Dalghar a couvert les 1.400m en 1'17” 40/100, temps qui constitue tout

simplement le record de l'épreuve… Pour la petite histoire, sachez que le

record absolu de la distance a été approché de très près... Mais le plus

étonnant, ce sont les chronos partiels, puisque Dalghar a mis dix secondes huit

dixièmes des quatre cents aux deux cents derniers mètres, et surtout neuf

secondes sept dixièmes (!) pour parcourir les deux cents derniers mètres. Alors

? Véritable exploit ou coup de chaleur du chronomètre ? » En effet, durant

toute sa carrière de courses, Dalghar ne s’est pas seulement montré vite sur

jambes et brillant, mais aussi d’une régularité exemplaire – il a fini dans les

trois premiers de presque toutes ses courses de 2 à 4 ans, et cela au plus haut

niveau. Ses performances les plus prestigieuses sont certainement la victoire

dans le Prix du Palais-Royal (Gr3) en temps record, sa deuxième place dans les

Diadem Stakes (Gr2) à Royal Ascot ainsi que sa deuxième place dans le Critérium

de Maisons-Laffitte (Gr2) à l’âge de 2ans. Sa meilleure distance se situait

entre 1.200m et 1.600m. Côté pistes, Dalghar a fait preuve d’éclectisme,

enchaînant les succès sur une grande variété de surfaces et de tracés : il a

gagné une Listed sur la P.S.F. de Deauville tout en étant performant sur le

gazon de France et d’Angleterre, sur une piste légère aussi bien que lourde. Le

père de Dalghar est l’illustre Anabaa, performer et étalon hors pair, dont on

attend toujours le successeur au haras. Quant à sa mère, c’est la matrone

Daltawa, dont les rejetons ont gagné dix-sept courses de Groupe ! Les deux plus

connus sont Dalakhani (4 Grs1) et Daylami (7 Grs1). Et son père de mère est

Miswaki, comme Urban Sea, d’où Galileo et Sea the Stars…Dalghar entamera sa

première saison de monte au Haras de Saint-Arnoult à Exmes (61) en 2012 puis

fera la "navette" pour la saison australe dans l’hémisphère Sud. Chez

Larissa Kneip, il aura pour voisins de boxes le gagnant de Gr1 Midships et

l’étalon d’obstacle Simplex.