Le grand dimanche de freddy head

Autres informations / 29.09.2011

Le grand dimanche de freddy head

Dimanche,

sept Grs1 auront lieu à Longchamp et quatre devraient recenser des chevaux

entraînés par Freddy Head. Nous sommes allés à sa rencontre et il nous a livré

quelques détails sur ses partants.

 

QATAR

PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE - GALIKOVA

Si

Galikova (Galileo) a remporté son premier Gr1 à l’occasion du Qatar Prix

Vermeille, c’est ce dimanche qu’elle va véritablement se jauger face à l’élite

mondiale. En dernier lieu, elle devançait des chevaux de son sexe qui étaient

aussi en grande majorité ses contemporaines. Cette fois, Galikova va devoir

rehausser son niveau si elle veut imiter Zarkava (Zamindar), la dernière

pouliche de 3ans à avoir inscrit son nom au palmarès de la plus importante

course au monde. Or, le millésime 2011 du Prix de l’Arc de Triomphe pourrait

bien être à composante féminine puisque six femelles sont prévues au départ,

avec, pour chacune d'entre elles, une bonne chance à défendre. « Galikova est

une jument de grande classe qui est faite pour ce type de course, nous a confié

Freddy Head. C’est une jument froide et avec de la tenue, ce qui constitue des

ingrédients primordiaux pour triompher dans cette épreuve. Pour

"l’Arc", il faut impérativement tenir. On a vu beaucoup de chevaux de

fond s’y imposer. Je crois aussi que les pouliches de 3ans ont un gros avantage

avant le départ. Elles bénéficient d’une décharge de poids importante à la fois

sur leurs aînés et sur leurs contemporains mâles et tous les ans, des juments

se comportent bien dans cette épreuve. En tant que jockey, j’ai eu la chance de

gagner quatre fois "l’Arc", dont trois fois avec des juments et deux

d’entre elles étaient âgées de 3ans, San San et Three Troikas. »

 

QATAR

PRIX DE LA FORET - GOLDIKOVA

Le Prix

de la Forêt n’est pas que l’un des sept Grs1 qui composent la journée de

dimanche à Longchamp. C’est aussi l’épreuve dans laquelle la championne

Goldikova (Anabaa) va effectuer ses adieux au public français. C’est sa

dernière course sur notre territoire et elle va logiquement recevoir une

ovation à la hauteur de son prestige, peu importe le résultat. « Goldikova est

très bien, poursuit Freddy Head, elle a une nouvelle fois très bien travaillé

mardi matin et sera très compétitive. C’est sa dernière course en France, un

moment particulier et qui va être chargé en émotions. » Dans cette épreuve,

Goldikova sera opposée à l’un des meilleurs sprinters du moment, Dream Ahead

(Diktat), qui a remporté cette année le July Cup de Newmarket et le Sprint Cup

(Grs1) d’Haydock.

 

TOTAL

PRIX MARCEL BOUSSAC - ZANTENDA

Invaincue

en deux sorties, dont un succès dans le Prix d’Aumale (Gr3), Zantenda

(Zamindar) va s’engager dans le Prix Marcel Boussac, le Critérium des

Pouliches. Zantenda, c’est la classe à l’état pur, une pouliche qui est capable

de passer d’une vitesse à l’autre en quelques foulées et dont les limites sont

encore inconnues. « Zantenda, c’est la vraie 2ans, avec un physique hors du

commun et une accélération fulgurante. C’est une pouliche extraordinaire qui

est capable d’exploits extraordinaires. Mais c’est un Gr1 et l’opposition est

la meilleure du moment. » Son rush final dans le Prix d’Aumale a donné des

frissons à tout le public de Longchamp, mais, dimanche, il va falloir qu’il

soit encore plus tranchant pour venir à bout de Maybe (Galileo), la lauréate

des Moyglare Studs Stakes (Gr1), invaincue en cinq tentatives.

 

PRIX

JEAN-LUC LAGARDERE - SOFAST

Sofast

(Rock of Gibraltar) a remporté l’épreuve préparatoire principale au Prix

Jean-Luc Lagardère, le Prix La Rochette (Gr3), en réalisant une extraordinaire

fin de course. Sur la foi de cette performance, on peut s’attendre à ce qu’il

prenne sa revanche sur Dabirsim (Hat Trick), qui l’avait nettement devancé dans

le Darley Prix Morny (Gr1). Ce jour-là, Sofast s’engageait seulement dans la

deuxième course de sa carrière et manquait cruellement d’expérience. Il avait

déjà ravi son entourage, qu’il a surpris à chacune de ses tentatives. « Sofast

suit exactement le même chemin que Naaqoos (Oasis Dream), nous a confié Freddy

Head. Ce qui les différencie tous les deux, c’est qu’ils ne montraient pas les

mêmes choses le matin. Naaqoos était un peu brillant alors que Sofast n’est pas

très expressif. Il nous a toujours surpris en course. C’est un poulain qui a

effectué d’importants progrès entre ses débuts et le moment présent. Sofast

n’est pas un vrai 2ans et je suis persuadé qu’il sera encore meilleur l’année

prochaine. »

 

MOONLIGHT

CLOUD : ASCOT PLUTOT QUE LONGCHAMP

Facile

lauréate du Prix Maurice de Gheest – Goldikova (Gr1), Moonlight Cloud

(Invincible Spirit) va prendre le départ des Qipco British Champion Sprint

Stakes (Gr2), Freddy Head ayant préféré le meeting d’Ascot plutôt que le

week-end de "l’Arc" où elle était engagée dans le Qatar Prix de

l’Abbaye de Longchamp (Gr1). « Moonlight Cloud sera ma seule partante à Ascot,

confie l’entraîneur cantilien. Elle va s’engager dans un Gr2 très richement

doté qui a été créé en faveur du Champion’s Day. »