Longchamp, prix d’aumale (gr3) : zantenda a tout d’une grande

Autres informations / 09.09.2011

Longchamp, prix d’aumale (gr3) : zantenda a tout d’une grande

Très

attendue dans le Prix d’Aumale (Gr3), Zantenda (Zamindar) est allée chercher

son succès grâce à un éclair de classe. La course a été menée à vive allure,

sous l’impulsion de l’anglaise Kinetica (Stormy Atlantic), et la pouliche de

Freddy Head a longtemps attendu en queue de peloton, à près de vingt longueurs

de l’animatrice. Olivier Peslier a choisi de ne pas sortir sa pouliche de son

train et préférait attendre pour laisser parler sa pointe de vitesse dans la

phase finale. En entrant dans la dernière ligne droite, Zantenda était encore

très loin de la tête et pour la voir s’imposer, il fallait qu’il se passe

quelque chose de fort. Si Zantenda a mis du temps à changer véritablement de rythme,

lorsqu’elle est passée à la vitesse supérieure, il était clair que personne ne

pourrait la contrer. C’est à deux cents mètres du poteau que Zantenda s’est

bien allongée, revenant alors sur sa principale rivale, Rajastani (Zamindar),

dans un éclair de classe. « Elle l'a bien fait et elle est vraiment bonne,

confie son jockey, Olivier Peslier. Elle fait quelque chose aujourd'hui. Elle

était un peu tendue en débutant, alors je l'ai placée à l'arrière-garde afin

d'éviter de prendre des coups. J'ai mieux aimé son comportement qu’en débutant.

Je l'ai respectée et je l'ai simplement ressaisie dans la phase finale. Elle

devrait encore progresser. » Les deux filles de Zamindar ont finalement pris

les deux premières places de ce Prix d’Aumale disputé pour la deuxième année de

suite à Longchamp, devançant l’animatrice Kinetica qui n’a pas cédé pour finir.

FREDDY

HEAD : « ZANTENDA A TOUT POUR ELLE »

En plus

d’avoir déjà montré une certaine qualité sur la piste, Zantenda est aussi une

très jolie pouliche. La représentante de l’écurie Wertheimer & Frère est

très bien faite et a pour elle une arrière-main très puissante, qu’elle met à

profit au moment de l’emballage final. « C’est une pouliche que j’aime

beaucoup, raconte Freddy Head. Elle travaille toujours très bien le matin, même

mieux que ce qu’elle montre l’après-midi. C’est une pouliche qui a tout pour

elle, elle est très bien dessinée et l’avenir nous dira si elle a le moteur qui

va avec son physique. Pour l’instant, elle a gagné le droit de participer au

Prix Marcel Boussac (Gr1). »

JUMELE

DES FILLES DE ZAMINDAR

Zantenda

première et Rajastani deuxième, cela coïncide avec un jumelé de filles de

l’étalon de Juddmonte Farms Zamindar. Avant de s’engager dans cette épreuve,

Rajastani était invaincue en deux courses. Elle est battue par meilleure

qu’elle aujourd’hui mais a montré une certaine qualité, concluant à seulement

une encolure de la lauréate. Son entraîneur, Stéphane Wattel, est apparu très

satisfait de la performance de sa protégée, qui devrait aussi prendre part au

Total Prix Marcel Boussac (Gr1). « On est très content de sa course, confie son

mentor. Elle a bien réagi sous l’attaque de Zantenda. C’est une pouliche qui

nous a toujours montré des moyens ; si elle récupère bien, elle aura le droit

de courir le Gr1 du weekend de "l’Arc". »

UNE

NIECE DE DIABLENEYEV

Élevée

par ses propriétaires, Zantenda est une fille de Tender Morn (Dayjur), pouliche

précoce qui a gagné à 2ans et a terminé deuxième du Prix de la Vallée d’Auge

(L). Elle a déjà produit Élusif (Elusive Quality) qui avait donné des promesses

à 2ans, remportant deux victoires à cet âge avant de se classer deuxième du

Prix Djebel (L), puis de régresser peu à peu. La deuxième mère de Zantenda est

La Pitié (Devil’s Bag),  qui a été élevée

par Hilliard-Lyons Thoroughbred et courait sous la casaque Wertheimer &

Frère. Elle a été vendue 315.000 Guinées en décembre 2001 à Tattersalls. Elle a

produit Diableneyev (Nureyev), gagnant de Listed et deuxième du Critérium de

Maisons-Laffitte (Gr2) et désormais étalon.