Longines grosser preis von baden (gr1) : danedream confirme tout son talent

Autres informations / 05.09.2011

Longines grosser preis von baden (gr1) : danedream confirme tout son talent

Sous des

hallebardes, Danedream (Lomitas) a remporté le Longines Grosser Preis Von Baden

(Gr1), en laissant une remarquable impression de classe. La 3ans de Peter

Schiergen, qui venait de remporter le Grosser Preis von Berlin (Gr1) en laissant

le bon Scalo (Lando) à cinq longueurs, s’est tout de suite installée dans le

sillage de l’animatrice et tenante du titre, Night Magic (Sholokhov). La course

a été menée à allure régulière et en sortant du dernier virage, Danedream a

tout de suite lancé les hostilités en attaquant franchement sa rivale. Derrière

les deux femelles, le peloton voyageait à trois longueurs et la cause semblait

déjà entendue dès l’entrée de la dernière ligne droite. Danedream s’est alors

envolée vers la victoire, tandis que Night Magic a poursuivi son effort pour

prendre une bonne et logique deuxième place. Six longueurs séparent finalement

les deux premières à l’arrivée, tandis que le reste du peloton, pris de vitesse

par la formidable accélération de Danedream, a conclu sept longueurs derrière

Night Magic. « Elle n’a pas changé physiquement, mais la façon dont elle a

progressé cette année est très étonnante, a confié son entraîneur, Peter

Schiergen. On va discuter avec son entourage des différentes options qui

s’offrent à nous. Elle est engagée dans deux bonnes courses au Japon, mais il

reste toujours l’option d’un engagement supplémentaire dans le Prix de l’Arc de

Triomphe ou le Breeders’ Cup Filly & Mare Turf (Grs1). » C’est donc dit,

Danedream pourrait bien postuler au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Et si le

terrain venait à s’assouplir jusqu’au premier dimanche d’octobre, les chances

de Danedream de participer à l’arrivée en seront rehaussées. Ses deux dernières

courses nous incitent à croire qu’elle a sa place au départ de la plus grande

course du monde et qu’en plus elle pourrait y être une bonne surprise.

Danedream a déjà couru en France, à l’occasion du Prix de Malleret (Gr2). Elle

avait conclu ce jour-là à la cinquième place, à une longueur de la lauréate,

Testostérone (Dansili), mais c’était en bon terrain. Auparavant, Danedream

avait remporté les Oaks d’Italie (Gr2) et s’était classée troisième du Derby

italien (Gr1).

MARIA

ROYAL TRES BONNE QUATRIEME

Il y

avait une française au départ de cette épreuve, Maria Royal (Montjeu), qui

espérait s’engager pour une bonne place. La pouliche d’Alain de Royer Dupré

fait souvent preuve de caractère, mais a été remarquablement bien montée par

son jockey, Thierry Hellier. En dernière position tout au long du parcours,

avec le favori Waldpark (Dubawi), elle a tracé une remarquable ligne droite,

mais a buté sur la ténacité de l’ancien représentant de Coolmore, Joshua Tree

(Montjeu). Ce dernier s’est contenté de la troisième place de ce Gr1 et a

conservé une tête d’avance sur Maria Royal, non sans verser sur sa gauche

durant une bonne partie de leur lutte finale. Quant au favori, Waldpark, il a

été incapable de changer de vitesse pour finir, sans doute gêné par

l’assouplissement de la piste.