Mixed intention transforme le penalty

Autres informations / 03.09.2011

Mixed intention transforme le penalty

Prix de la Cochère (L)

Deuxième de la championne immortal

Verse ? (Pivotal) dans le Prix de Sandringham (Gr2), Mixed

intention (Elusive City) apparaissait comme un véritable penalty dans le Prix de

la Cochère (L). Et la pensionnaire de Fabrice Vermeulen a remporté en toute logique

sa deuxième course principale. Elle s’était déjà imposée à ce niveau dans le Prix

de la Californie (L), avant de se placer dans les Groupes à trois reprises. Sur

la brèche depuis le début de l’année, Mixed Intention fournit toujours sa valeur.

Elle l’a encore prouvé ce vendredi. Avec son numéro 1 dans les stalles, elle a pu

se placer derrière rosa Bonheur (Mr Greeley), qu’elle a filé le plus longtemps possible.

Décalée du sillage de la pensionnaire d’Elie Lellouche avec beaucoup de vitesse,

elle s’est bien étendue pour filer au poteau, sans coup férir. « J’ai poussé un

ouf de soulagement au passage du poteau, nous a déclaré Fabrice Vermeulen. Je pense

que j’ai réveillé les tribunes. J’étais désespéré par le mauvais résultat de Nonsuch

Way dans le Prix de Liancourt, et cette victoire nous redonne du baume au cœur.

Mixed Intention n’a pas volé sa victoire. Je ne veux pas la courir contre les vieilles,

il n’y a

donc pas de programme défini pour

elle. Mais elle court depuis le mois de février et elle répond toujours présente.

» Jockey de la lauréate, Christophe Lemaire a insisté sur la personnalité de Mixed

Intention : « C’est une pouliche qui a un grand cœur. C’est le genre de chevaux

que l’on aime bien. Le manque de train nous a servis puisque nous étions derrière

l’animatrice. Elle a fait la différence grâce à sa classe. »

 

Rosa Bonheur se rachète

Décevante lors de ses deux dernières courses, au niveau Listed, Rosa Bonheur est

une pouliche très légère qui a besoin d’une piste rapide pour bien faire. Ce qui

explique notamment son échec dans le Prix des Lilas (L) au printemps.

 

 

LONGCHAMP, Vendredi

Placée en tête par Christophe

Soumillon, elle a bien répondu aux sollicitations de son cavalier dans la ligne

droite, ne pouvant rien faire pour finir contre Mixed Intention. « Elle court très

bien, mais elle préfère le terrain léger, nous a confié son mentor Elie Lellouche.

Christophe a vu que personne ne voulait aller devant et il a bien fait de prendre

la tête. » Loin au Pavillon, Solar Midnight (Lemon Drop Kid) a été l’une des rares

concurrentes de la journée à refaire du terrain depuis l’arrière-garde. Elle

prend une plaisante troisième place.

 

La nièce d’aria di Festa

Mixed Intention est la nièce d’une

bonne pouliche italienne, aria di Festa (Orpen), deuxième du Premio Regina Elena

(Gr3, 1.000 Guinées d’Italie), troisième du Prix de Sandringham (Gr2) et gagnante

de Listed. Mère de Mixed Intention, Chiosina (Danehill Dancer) est restée inédite.

La pouliche de Gérard Augustin-Normand est son premier produit. Mixed Intention

appartient à la famille de la très bonne Danseuse du Soir (Thatching), lauréate

de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et du Prix de la Forêt (Gr1), laquelle est

devenue la mère de Scintillo (Fantastic Light), vainqueur du Gran Critérium

(Gr1) et du Grand Prix de Chantilly (Gr2). Enfin, on ajoutera que Mixed Intention

a pour père Elusive City, l’étalon le plus huppé du parc français. Il stationne

au Haras d’Etreham.