Newmarket (gb), sun chariot stakes (gr1) : moi, sahpresa, legende de newmarket

Autres informations / 25.09.2011

Newmarket (gb), sun chariot stakes (gr1) : moi, sahpresa, legende de newmarket

 « Elle est entrée dans la légende en gagnant

ce Gr1 pour la troisième fois. C’est un exploit. » Rodolphe Collet a lâché le

mot-clé avec sa championne Sahpresa (Sahm) : exploit. C’est ce qu’elle a

réalisé en remportant pour la troisième fois consécutive les Sun Chariot Stakes

(Gr1). Un exploit sous forme d’hommage puisque son éleveur et propriétaire

jusqu’à l’an dernier, Douglas McIntyre, est décédé il y a quelques jours. Au

fil de ses trois victoires, le statut de Sahpresa a changé. « Il y a deux ans,

nous étions outsider, l’an dernier, nous étions troisième ou quatrième favori,

a rappelé Rodolphe Collet. Cette année, nous avions plus de pression. » Grande

favorite de ce Gr1, Sahpresa ne pouvait pas être battue. L’opposition était

largement dans ses cordes. Le tracé, elle le connaît sur le bout des sabots.

Comme dans un rêve, elle a connu un très bon parcours. Oubliés les malheurs de

Newmarket July et des Falmouth Stakes (Gr1, 2e). Oubliées aussi les « défaites

» derrière Goldikova (Anabaa). Ce samedi, c’était bien Sahpresa la reine. «

Bravo à Sahpresa, nous a confié l’entraîneur de la pouliche de Teruya Yoshida.

C’est un plaisir de gagner aujourd’hui et cela signifie beaucoup. En effet, son

propriétaire-éleveur Douglas McIntyre est décédé il y a peu. Je suis vraiment

heureux de cette victoire. Les Anglais ont toujours été très fair-play avec

elle. Elle a toujours été ovationnée et les gens l’ont applaudie, d’autant plus

qu’elle est très appréciée en Angleterre. » Bien partie, Sahpresa a galopé dans

le sillage de Music Show (Noverre), à deux longueurs à peine de l’animatrice

Strawberrydaiquiri (Dansili). Dès la mi-course, elle était au-dessus du lot. Et

lorsque Christophe Lemaire l’a accompagnée aux bras, il ne faisait aucun doute

qu’elle allait gagner. Même si elle s’est un peu arrêtée une fois devant, elle

a bien prolongé son effort, dès que son jockey lui a mis une claque.

SAHPRESA

A TRAVERS LES AGES

Sahpresa

a remporté son premier Gr1 à 4ans, dans ces Sun Chariot Stakes, en 2009. Elle

en compte trois désormais. Tous acquis dans la grande épreuve de Newmarket. Son

entraîneur nous a expliqué en quoi elle a changé depuis 2009 : « Elle est plus

mature que lors que sa première tentative dans cette course. Elle a plus de

métier. La première fois que nous nous sommes déplacés à Newmarket avec elle,

c’était un peu une expédition et on a gagné. Après on avait les bases et elle a

regagné par la suite. »

LA

FRANCE, NUMBER ONE SUR LE MILE

Rodolphe

Collet a souligné un constat qui s’est imposé en cette année 2011 : nous avons

en France les meilleurs chevaux du monde sur 1.600m. « Nous avons la chance

d’avoir, je pense, les trois meilleurs milers du monde. Goldikova a gagné trois

Breeders’ Cup, dominant les américains, Immortal Verse a prouvé sa classe à

Deauville face à quelques-uns des meilleurs chevaux européens et Sahpresa a

réalisé la passe de trois dans ce Gr1. »

LE MEME

PROGRAMME QUE L’AN DERNIER

Après sa

nouvelle démonstration anglaise, Sahpresa va tenter de remporter un Gr1 en

dehors de l’Angleterre. Et son programme devrait l’amener vers l’Asie comme

nous l’a expliqué Rodolphe Collet : « Logiquement, nous allons certainement

suivre le même programme que l’année dernière. Elle devrait courir de nouveau

le Mile Championship (Gr1) au Japon. Ensuite, il y a la possibilité de courir

le Hongkong Mile. Ce sont, de toute façon, les deux engagements vers lesquels

elle pourrait tendre. »

CHRISTOPHE

LEMAIRE, LE ROI DE NEWMARKET

Il y a

trois ans, Christophe Lemaire avait conduit à la victoire Natagora (Divine

Light) dans les 1.000 Guinées (Gr1). Le jockey français est le seul en activité

à avoir remporté les 1.000 Guinées et les 2.000 Guinées de Newmarket, qu’il a

enlevées avec Makfi (Dubawi). La ligne droite de Newmarket n’a plus de secret

pour Christophe qui a également remporté deux fois les Champion Stakes (Gr1)

avec Pride  (Peintre Célèbre) et Literato

(Kendor). Aussi, il a gagné il y a deux ans les Pride Stakes (Gr2) avec

Ashalanda (Linamix), mais c’était sur le parcours avec tournant. Et d’après nos

pointages, il ne lui manque qu’un Gr1 disputé à Newmarket pour compléter son

palmarès sur cet hippodrome : les Middle Park Stakes (Gr1). Samedi, il a enlevé

pour la première fois les Sun Chariot Stakes (Gr1) avec Sahpresa. Auparavant,

elle était associée à Christophe Soumillon et Christophe Lemaire a dû «

comprendre » sa nouvelle partenaire, à qui il est associé depuis cette année. «

Le mérite revient à Rodolphe Collet et Vincent Vion, a avoué le pilote

français. Comme ce n’est pas allé très vite, j’ai préféré bien me placer. Elle

a fait le trou au bon moment et elle a bien contenu l’attaque de la deuxième.

Elle courait dans un lot à sa portée. C’est une jument qui est une bonne

finisseuse et qui a l’habitude de passer les autres. Là, elle s’est presque

retrouvée trop tôt devant. Elle a eu tendance à se reprendre d’autant que les

tribunes sont très impressionnantes. »

HENRY

CECIL PARTAGE

Sir

Henry Cecil présentait deux pouliches dans ce Gr1 : Timepiece (Zamindar),

lauréate heureuse des Falmouth Stakes devant Sahpresa et Chachamaidee

(Footstepsinthesand). Le terrain s’est révélé trop rapide pour Timepiece qui a

fini dernière. Quant à Chachamaidee, elle a répondu présent en prenant une

bonne deuxième place. « Je suis très satisfait de sa course, a déclaré

l’entraîneur anglais. Le rythme a été peu rapide mais la gagnante est une très

bonne jument. Elle devrait maintenant courir les Challenge Stakes. »