No risk al maury tire sa révérence

Autres informations / 08.09.2011

No risk al maury tire sa révérence

Le

champion No Risk Al Maury (Kesberoy) ne pouvait rêver mieux que de quitter la

compétition par un succès de prestige. Ce fut le cas dimanche dernier sur

l’hippodrome d’Istanbul où il s’est imposé de trois longueurs dans le Malazgirt

Trophy (Gr1 PA). De retour sur le mile, sa meilleure distance, il n’a fait

qu’une bouchée de l’opposition, à l’âge respectable de 9ans ! Triple gagnant de

Gr1 PA, sacré à trois reprises comme meilleur pur-sang arabe de Grande-Bretagne

(2007-2009), auteur de treize victoires en seize tentatives sur le sol

britannique, No Risk Al Maury va désormais rejoindre le haras. « Cette victoire

en Turquie était l’occasion idéale pour se retirer », annonçait Richard

Lancaster, responsable du Haras de Shadwell, l’entité d’élevage de Cheikh

Hamdan bin Rashid Al Maktoum dont il a porté les couleurs tout au long de sa

carrière. Ce champion a toutefois été élevé en France, au Haras du Maury, et

c’est tout naturellement que nous avons demandé à Madame Renée-Laure Koch de

réagir au départ de la compétition de ce champion qu’elle a fait naître : « Je

trouve que c’est une chose normale que de partir au haras à son âge mais ce

qu’il vient de faire en Turquie sort tout bonnement de l’ordinaire ! En terme

d’élevage, c’est un cheval très intéressant vu ses performances et du fait

qu’il provient d’une magnifique souche maternelle qui a produit de nombreux

bons chevaux. Encore dimanche dernier, son neveu, Nuage Al Maury (Dormane), a

remporté un nouveau succès à Dax et même la championne invaincue Kiss de Ghazal

(Dormane) en est issue via sa troisième mère ! » Désormais étalon, No Risk Al

Maury devrait stationner en France même si « tout n’est pas finalisé encore »

selon Richard Lancaster. Gageons que sa réussite au haras sera du même calibre

que celle sur la piste.