Premio vittorio di capua (gr1) : trois sur trois pour christophe soumillon a san siro

Autres informations / 24.09.2011

Premio vittorio di capua (gr1) : trois sur trois pour christophe soumillon a san siro

Christophe

Soumillon est demeuré invaincu a Milan. Le crack jockey, de retour à San Siro

cinq ans après sa dernière visite, a sorti le grand jeu pour remporter le

Premio Vittorio di Capua (Gr1) avec le favori Dick Turpin (Arakan). Attentiste,

Christophe Soumillon a donné chaud à ses fans car, à 200m du poteau, il avait

encore trois longueurs à refaire sur l’anglais Cityscape (Selkirk) qui avait

pris l’avantage de bonne heure. Après un petit contact avec Fanunalter

(Falbrav), Dick Turpin a placé sa pointe de vitesse habituelle et a pris sur le

poteau une courte tête à Cityscape, alors que l’allemande Vanjura (Areion) n’a

pas démérité en finissant troisième. Le chronomètre a affiché le nouveau record

de la piste, 1’33’’2, soit deux secondes de mieux que Muhtathir (Elmaamul).

Christophe Soumillon, lui aussi, a eu peur quelques instants: « A 400 m du

poteau, mon cheval allait très bien mais, au moment du démarrage, il n’a pas

répondu aussitôt, comme je l’espérais. Il s’est réveillé quand il a pris un

coup par Fanunalter et j’ai dû un peu le « secouer » mais dans les 100derniers

mètres, il a donné un coup de reins pour faire la différence. » Christophe

Soumillon peut partir en vacances un peu soulagé. « Cette victoire est une

petite consolation parce que regarder le week-end de l’Arc à la télé n’est pas

amusant pour un jockey. Je suis content parce que j’ai gardé mon score parfait

: j’avais monté deux fois ici, en remportant le Prix de Diane avec Dionisia et le

Grand Prix de Milan avec Shamdala. Maintenant je suis à trois sur trois, et

toujours au niveau Gr1. » Lors de cette réunion, on peut aussi souligner la

victoire de Khor Sheed (Dubawi) dans le Prix Sergio Cumani (Gr3). La petite

soeur de Prince Kirk a fait la différence quand son jockey Mirco Demuro l’a

décidé. Matteo Cumani, assistant de son père Luca, a accueilli aux balances

l’alezane. « Elle a démontré qu’elle tenait les 1.600m. Son programme reste à

définir mais elle pourrait participer au Dubai Carnaval », a dit le jeune

Cumani, petit-fils de Sergio Cumani, le grand maître de l’entraînement italien.