Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Premio vittorio di capua (gr1) : une consolation pour soumillon et dick turpin

Autres informations / 24.09.2011

Premio vittorio di capua (gr1) : une consolation pour soumillon et dick turpin

Christophe

Soumillon peut trouver une petite consolation samedi à Milan. Une victoire dans

le Premio Vittorio di Capua  (Gr1) ne

vaut même pas un dixième de ce qu’il aurait pu remporter lors du week-end de

l’Arc de Triomphe, mais c’est quand même mieux qu’un « coup de poing dans

l’oeil » ! Le jockey a trouvé la monte de l’anglais Dick Turpin (Arakan), le

lauréat du Prix Jean Prat 2010 (Gr1), et deuxième de Lope de Vega (Shamardal)

dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Le protégé de Richard Hannon n’a pas

eu de chance. Il a trouvé sur sa route des champions comme Goldikova (Anabaa),

Immortal Verse (Pivotal), Canford Cliffs (Tagula) sans oublier Frankel

(Galileo) et le dernier arrivé, Excelebration (Exceed and Excel). Donc, pour

accrocher un nouveau Gr1, il est obligé de se rendre en Italie. Lauréat de deux

Grs2 cette saison, Dick Turpin a visiblement la pointure de ce lot mais n’a pas

course gagnée. Fanunalter (Falbrav) a donné une bonne réplique au favori dans

le Summer Mile (Gr1) à Ascot. Il s’annonce encore dangereux. « A Ascot, Dick

Turpin nous a battus mais pas de grand-chose. Fanunalter est un vrai

spécialiste du terrain léger et va évoluer dans les meilleures conditions possibles.

Je pense que sur une pointe de vitesse, il peut surprendre Dick Turpin », nous

a confié Marco Botti. Le terrain léger n’est pas la tasse de thé de Cityscape

(Selkirk), un miler solide, déjà troisième de Canford Cliffs et Goldikova dans

les Queen Anne (Gr1) à Royal Ascot. Un peu de pluie le servirait, mais la météo

s’annonce au beau fixe.  L’Italie, sans

le top-miler Worthadd (Dubawi), qui a en point de mire le Prix de la Forêt

(Gr1), n’aura que le vieux Ransom Hope (Red Ransom), un ancien pensionnaire de Pascal

Bary, et le 3 ans Silver Ocean (Silver Train), qui a bien couru dimanche

dernier dans un Gr2 à Munich. Une place serait pour eux comme une victoire. L’Allemagne

délègue la pouliche Vanjura (Areion), régulière et en pleine forme comme elle a

démontré en s’imposant à Istanbul, alors que Shamalgan (Footstepsinthesand)

vient de dominer le Oettingen-Rennen (Gr2) à Baden Baden, face aux meilleurs allemands

et à Blue panis (Panis). Troisième de la Poule d’Essai des Poulains en 2010

(alors qu’il était a 100/1), il est le plus international du lot parce qu’il

est entraîne en République Tchèque par un professionnel russe, que son

propriétaire est du Kazakhstan, et qu’il a été élevé en France, au haras des

Granges, par Mathieu Daguzan-Garros.