Prix allee d’amour (f) : une saisissante impression de facilite pour beauty parlour

Autres informations / 08.09.2011

Prix allee d’amour (f) : une saisissante impression de facilite pour beauty parlour

De

combien va-t-elle gagner ? Lorsque Beauty Parlour (Deep Impact) a pris

l’avantage à trois cents mètres du poteau, il était clair qu’elle allait s’imposer.

Mais avec quel écart ? Finalement, c’est avec huit grandes longueurs d’avance

et ralentie par Christophe Soumillon que Beauty Parlour a passé le poteau.

L’impression visuelle laissée par Beauty Parlour est saisissante et c’est fort

logiquement qu’elle reçoit une JDG Rising Star. « Le matin, elle est venue en

quelques galops, nous indiquait Élie Lellouche, son entraîneur. C’est la marque

des bons chevaux. Elle est encore un peu verte, mais elle a gagné avec la

manière. Elle a placé une vraie accélération ». Et si Christophe Soumillon ne

l’avait pas ralentie à cent mètres du but, elle aurait pu encore accroître son

avance. Ce dernier a d’ailleurs livré ses impressions et disait : « Elle débute

très bien. Elle a eu un bon parcours, puis a tracé une très belle ligne droite.

Elle était encore très regardante, ce qui est normal pour une débutante. Je

pense qu’elle devrait progresser sur cette course. » Beauty Parlour a signé un

très bon temps partiel de 11’1 secondes entre quatre cents et deux cents mètres.

Il faut ajouter que Beauty Parlour succède dans cette épreuve à Golden Lilac

(Galileo), qui a fait le chemin que l’on sait depuis.

IL ETAIT

DIFFICILE DE REVENIR

À la

sortie du tournant final, les trois pouliches qui étaient en tête allaient

former le trio gagnant. À l’extérieur de Nimbus Star (Nayef), Beauty Parlour

allait s’imposer, tandis que Mirandola (Anabaa Blue), qui pistait les

animatrices, allait finir troisième. Dans la phase finale, Nimbus Star n’a rien

pu faire contre la future lauréate. Mais elle n’a pas non plus vraiment craqué.

Beauty Parlour a accéléré bien plus fort qu’elle, ce qui a créé cet écart

important.

LES

"DEEP IMPACT BLEUS" AVANCENT

Beauty

Parlour a pour père le champion japonais Deep Impact (Sunday Silence), dont on

voit très peu de produits en France. Beauty Parlour est l’une des trois

"Deep Impact" à avoir couru en France. L’un des deux autres porte la

casaque Wildenstein et il s’est imposé au niveau Listed. C’est Barocci, propre

frère de Beauty Parlour. Deep Impact est un fils de Sunday Silence, dont un

autre fils s’est fait un nom en France en tant qu’étalon. Il s'agit de Hat

Trick, qui est le père de Dabirsim.

LA

PROPRE SOEUR DE BAROCCI

Beauty

Parlour est le deuxième produit de Bastet (Giant’s Causeway). Le premier a

gagné en début de saison le Prix Omnium II (L). C’est Barocci. Bastet (Giant’s

Causeway) était déjà entraînée par Élie Lellouche. D’un très bon niveau, elle a

gagné deux Listeds et s’est placée au niveau Gr3. Suite à Beauty Parlour,

Bastet est ensuite revenue en Europe et a un mâle yearling par Zamindar, un

foal par Peintre Célèbre et a été présentée à Invincible Spirit cette année.

Deuxième mère de Barocci, Bénédiction (Day is Done) s’est placée de stakes

outre-Manche. Elle est la mère de Might and Power (Zabeel), cheval de l’année

en Australie où il a gagné le Melbourne Cup et le Cox Plate Handicap (Grs1).