Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix chapeau rouge (f) : masterstroke a la hauteur de ses origines

Autres informations / 08.09.2011

Prix chapeau rouge (f) : masterstroke a la hauteur de ses origines

Fils de

Melikah (Lammtarra), Masterstroke (Monsun) était LE "papier" du Prix

Chapeau Rouge (F). Il a confirmé ce statut sur la piste en s’imposant de belle

manière. Vite dans le sillage des premiers, il a mis un peu de temps à

enclencher dans la phase finale. C’est finalement avec une accélération

progressive qu’il est venu à bout de Star on the Rocks (Rock of Gibraltar),

l’animateur qui n’a pas craqué dans la phase finale. Masterstroke fait aussi

bien que Valedictory (Dubai Destination), son frère, lauréat en débutant du

Prix Prince Bio (F) à Saint-Cloud, et mieux que Chief of Staff (Pivotal),

désormais âgé de 3ans, qui avait débuté par une troisième place à

Maisons-Laffitte. À l’évidence, Masterstroke possède des moyens et va

progresser sur cette course. Il peut faire mieux que ses grands frères qui ont

eu des carrières plutôt discrètes à 3ans.

DES

DEBUTS PROMETTEURS POUR STAR ON THE ROCKS

Frère

des réputés Starlish (Rock of Gibraltar) – propre frère donc – et Staros (Aussie

Rules), Star of the Rocks ne dépareille pas dans cette belle famille.

Rapidement en tête, il n’a pas molli pour finir, se relançant même après que

Masterstroke lui avait pris le meilleur. « Ces débuts sont très prometteurs,

nous racontait Élie Lellouche, son entraîneur. D’autant plus que le lot doit

être bon. Il a avancé en partant et a pu se retrouver devant. Il ne s’est pas

désemparé ensuite pour finir. » Physiquement, Star of the Rocks n’a rien à voir

avec ses frères. « Il n’a pas la même taille », indique Élie Lellouche.

Également, Starlish, son propre frère, est un cheval bai qui brille dans le

rond de présentation, alors que Star of the Rocks est alezan et possède une

robe qui n’attire pas vraiment l’oeil. Comme Staros, qui avait ouvert son palmarès

à sa deuxième sortie, Star of the Rocks devrait rapidement trouver le chemin de

la victoire dans un maiden.

MELIKAH

EGALISE AVEC STYLISH

L’an

dernier, Staros, fils de Stylish (Anshan), avait devancé Chief of Staff, fils

de Melikah, dans le Prix Joyeux Drille (F). Ces deux poulinières se

retrouvaient via leurs fils de 2ans mercredi et, cette fois, le fils de Melikah

a devancé celui de Stylish. Pour continuer sur les histoires de poulinières, il

faut souligner que Daniel Malingue ne possède qu’une poulinière. C’est Stylish,

qui a déjà donné deux gagnants de Groupe, Staros et Starlish.

UN DES

PLUS BEAUX PEDIGREES EUROPEENS

On peut

dire sans se tromper que Masterstroke est l’un des poulains à l’entraînement

les mieux nés en Europe. Son père, Monsun, est un étalon très reconnu, père

notamment de Manduro, Shirocco et Stacelita. 

Mais c’est surtout du côté maternel que le pedigree de Masterstroke est

remarquable. En effet, sa mère est Melikah (Lamtarra), top price en son temps à

Deauville et placée dans les Oaks d’Epsom et du Curragh (Grs1). Melikah est une

fille d’Urban Sea (Miswaki), et donc une soeur de Sea the Stars (Cape Cross) et

de Galileo (Sadler’s Wells). Cette famille se rattachant à Anabaa Blue et

Tamayuz (Nayef) notamment. Bref, génétiquement, Masterstroke a tout pour lui.