Prix de chambly (l) : isle enchantee profite du decordage et vole vers la victoire

Autres informations / 24.09.2011

Prix de chambly (l) : isle enchantee profite du decordage et vole vers la victoire

Isle

Enchantée (Trempolino) est une sauteuse douée. La pouliche de Robert Collet

s’est montrée très sérieuse dans le Prix de Chambly (L), ce qui a été un

facteur déterminant à l’issue de cette épreuve. Partie sagement, Isle Enchantée

s’est laissée emmener jusqu’au bout de la ligne d’en face puis a profité du

décordage dans le tournant pour avancer sur un tapis roulant. Isle Enchantée

est la seule qui a profité du couloir de la corde, inutilisé depuis la

réouverture de l’hippodrome. En pouliche sérieuse et appliquée, elle a

poursuivi son effort jusqu’au poteau en se retrouvant esseulée en pleine piste.

En effet, toutes ses adversaires ont choisi de finir leur parcours calées

contre la lice extérieur, ce qui a d’ailleurs causé des contacts et une chute

des deux favorites Fubbs (King’s Theatre) et Dallidas (Kahyasi) à la dernière

haie. Pendant ce temps, Isle Enchantée était loin des contacts et luttait seule

pour la victoire. Elle a finalement passé le poteau en tête avec une bonne

longueur d’avance sur sa compagne de couleurs Ma Prétention (Great Pretender),

qui a devancé à la lutte Jetfire (American Post). « Nous avons eu un parcours

sur mesure, nous a confié David Cottin. C’est une pouliche sérieuse, qui fait

toutes ses courses. Elle saute très bien, ne tire pas, alors nous avons pu nous

laisser emmener longtemps en prenant une bonne roue. Aujourd’hui, la lice était

à zéro et la piste totalement vierge de l’entrée du virage à la dernière haie.

On en a profité, c’était un vrai billard, puis elle a bien accéléré jusqu’au

poteau. » Isle Enchantée s’impose et sa dauphine Ma Prétention apporte un beau

jumelé à son propriétaire Joseph Hayoz.

FUBBS A

ETE MISE HORS COURSE

Fubbs,

la grande favorite de l’épreuve, a éjecté son jockey à la réception de la

dernière haie, après avoir été gênée par Dallidas, qui a fait une grosse faute.

Entre les deux dernières haies, Dallidas, la grande animatrice de l’épreuve, a

tenté de voler la politesse à Fubbs pour prendre sa place calée contre la lice.

Fubbs venait avec beaucoup de ressources et aurait certainement joué un très

bon rôle au passage du poteau, si ce n’est le meilleur, tant elle semblait être

pleine de gaz.

LA

FAMILLE DE GAZELLE ET MESANGE ROYALE

Isle

(Cadoudal), la mère d’Isle Enchantée, était également entraînée par Robert

Collet, pour qui elle a gagné en plat et en obstacles, sur les haies d’Enghien

et d’Auteuil (Prix Sagan). Au haras, elle a déjà donné Man Island (Mansonnien),

gagnant d’une course à conditions sur les haies d’Auteuil avant de se classer

quatrième de deux Listeds, les Prix Stanley et Aguado, puis de disparaître précocement.

Isle n’est autre qu’une soeur de Gazelle Royale (Garde Royale), troisième du

Grand Prix de Saint- Cloud (Gr1), mais aussi de Mésange Royale (Garde Royale),

lauréate du Prix Alain du Breil (Gr1).