Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de l’orleanais : mick passoa vient a bout des champions

Autres informations / 10.09.2011

Prix de l’orleanais : mick passoa vient a bout des champions

L’édition

2011 du Prix de l’Orléanais a été particulièrement mouvementée. Avant de se

présenter aux spectateurs, Soulongy (Turgeon) a glissé dans le pré-rond et son

entraîneur a été contraint de le déclarer non partant. Il n’était donc plus que

cinq à prétendre à cette épreuve, mais une fois dans le rond de présentation,

c’est Kap Dream (Kapgarde) qui a fait des siennes. Le champion de Joël Boisnard

s’est dressé sur ses postérieurs et s’est retourné lourdement. Le fils de

Kapgarde s’est ouvert le crane et a été instantanément présenté au vétérinaire

de garde. Le cheval n’a pas été interdit de courir par les commissaires et

s’est rendu directement au départ. Mais au bout de 700m de course, son jockey

Jacques Ricou a été contraint d’arrêter son partenaire, complètement aveuglé

par les projections de sang en provenance du sommet de la tête de Kap Dream.

Kap Dream était favori de cette course. Les grands perdants, dans cette

affaire, sont les parieurs. Il faudra vite apporter une réponse à ce genre de

situations, sans quoi les courses risquent de perdre des clients. Parenthèse

refermée. Le rentrant Saint Mat (Saint des Saints), qui effectuait une rentrée

après deux ans et demi d’absence, a alors pris le relais en tête du peloton qui

s’était réduit à quatre chevaux. Dans son sillage suivait librement le crack

Rubi Ball (Network), Mick Passoa (Jimble) et Doumaja (Cadoudal). En entrant

dans le dernier virage, Mick Passoa et Rubi Ball ont pris la relève en tête de

la course et se sont dirigés vers une lutte à deux. Doumaja n’a pas cherché à

les suivre, tandis que Saint Mat avait besoin de reprendre un bol d’air. Mick

Passoa et Rubi Ball ont bien lutté jusqu’au passage du poteau et à la surprise générale,

c’est le protégé de Laurent Viel qui a eu le dernier mot. Une surprise pour la

plupart des observateurs, mais pas pour son mentor, qui espérait un tel

scenario. « Très sincèrement je m’attendais à ce que Mick Passoa se comporte

comme ça, explique Laurent Viel. Le cheval était prêt et il n’a fait que

progresser tout au long de la saison. Il a bien lutté toute la phase finale et

va désormais s’engager dans sa spécialité préférée du steeple-chase,

certainement face à ces mêmes chevaux. »

RUBI

BALL ET DOUMAJA FONT UNE RENTREE CONVAINCANTE

Rubi

Ball comme Doumaja ont pleinement satisfait leur entourage. Les deux chevaux

avaient visiblement besoin de cette course pour se défouler et devraient

beaucoup progresser dans les semaines qui viennent. « Rubi Ball a fait une

bonne rentrée, malgré le surpoids avec lequel il se présentait, analyse Xavier

Papot. On a fait un essai sans les oeillères australiennes et ça s’est très

bien passé. Le cheval va pouvoir se préparer pour ses prochains objectifs

désormais. » Ses prochains objectifs sont à l’évidence les Prix Héros XII (Gr3)

et La Haye Jousselin (Gr1), qui devraient être aussi les prochains de Doumaja.

« Sa course de rentrée est impeccable. Le cheval n’avait pas beaucoup de

travail, j’ai préféré l’avancer un peu en passant par cette course et ça a été

un bon boulot, nous a confié Guy Cherel. Maintenant on va pouvoir passer aux

choses sérieuses. »