Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de maisons-laffitte (gr3) : sleeping mat prend une nouvelle dimension

Autres informations / 25.09.2011

Prix de maisons-laffitte (gr3) : sleeping mat prend une nouvelle dimension

Une

déception cache souvent une grande surprise. Si la performance de Katkovana

(Westerner) a été décevante, elle a comme excuse de s’être engagée pas tout à

fait prête. Cette petite déception avalée, place à la surprise, si s’en est

une, de Sleeping Mat (Sleeping Car). Le protégé de Philippe Peltier a laissé

une remarquable impression de facilité en triomphant dans ce Prix de Maisons-Laffitte

(Gr3). Sleeping Mat a longtemps attendu et a transpercé le peloton en entrant

dans la dernière ligne droite. Il a allongé progressivement ses foulées entre

les deux dernières haies et a laissé ses adversaires sur place. Si son

entourage avait encore quelques doutes sur la qualité du cheval, ils sont

désormais levés. Pour son premier essai face à l’élite, Sleeping Mat a atomisé

l’opposition et il a maintenant en ligne de mire le Prix Renaud du Vivier

(Gr1), la prochaine marche qui se présente devant lui. Jusqu’à maintenant, il

les a toutes franchies avec brio, souhaitons-lui alors pareil bonheur. «

Sleeping Mat n’est pas un cheval des plus commodes, a confié David Berra au

cheval émetteur d’Equidia. Il faut l’économiser derrière les autres, ce qui

s’est plutôt bien passé. Le cheval comprend de mieux en mieux, je lui ai laissé

une chance dans le dernier virage, puis il a filé dans la ligne droite. Il a

monté tous les étages un par un. Aujourd’hui, nous avions le droit d’avancer

avec un peu de confiance, mais tant que nous n’avions pas affronté l’élite, il

restait une incertitude. » La performance de Sleeping Mat a séduit tout le

monde et il pose déjà ses jalons en vue de la Grande Course de Haies des 4ans.

DROIT

VERS LE GR1

Vainqueur

de ses quatre dernières tentatives, Sleeping Mat devrait s’engager directement

dans le Prix Renaud du Vivier, sans passer par le Prix Pierre de Lassus (Gr3),

qui pourrait être le théâtre de la rentrée de Ceasar’s Palace (Voix du Nord). «

Il a fallu trouver les boutons avec ce cheval qui n’est pas simple, nous a

confié Philippe Peltier. Aujourd’hui, il le fait avec la manière et je remercie

la famille Papot pour sa patience. Il ne devrait pas disputer la prochaine

épreuve préparatoire et s’engager directement dans le Gr1.»

CRIOS A

DONNE LE TON

C’est

Crios (Canyon Creek) qui a imprimé le rythme de l’épreuve. Le protégé de

François-Xavier de Chevigny a mené à allure régulière mais s’est souvent montré

fautif sur l’obstacle. Il a toutefois toujours bien figuré et s’il a eu besoin

de reprendre son souffle dans la phase finale, il s’est bien relancé pour

reprendre la deuxième place à Kaage (Monsun). « On avait décidé de durcir pour

ne pas avoir une course sans train, nous a confié son entraîneur. Mais pour une

raison encore inexplicable, il a multiplié les fautes. En face, il n’en a sauté

qu’une seule correctement et a pris deux longueurs à ses adversaires. La

dernière fois, il n’était pas prêt, il n’a pas bien couru, aujourd’hui il était

beaucoup mieux et il fait sa valeur. C’est un cheval de bon terrain, alors cela

va devenir compliqué à Auteuil cet automne. Il a couru une fois en steeple à

Enghien et on va probablement repartir dans cette voie. Une course comme le

Prix Roger Saint (L) lui conviendrait bien. »

KAAGE SE

REHABILITE AVEC LES OEILLERES AUSTRALIENNES

Muni

d’oeillères australiennes pour la première fois, Kaage a montré une belle

valeur pour son premier essai au niveau Groupe. Yann-Marie Porzier a toujours

beaucoup estimé son cheval, assez pour faire en faire un cheval de Gr1 et Kaage

lui donne finalement quelques éléments de réponse. Kaage a fini en pleine piste

avec beaucoup de vitesse, mais a légèrement coincé pour finir. Le port des

oeillères australiennes lui a indéniablement été bénéfique.

LE FRERE

DE SAINT MACAIRE

Quand on

lit le nom de Sleeping Mat, on a déjà des éléments de réponse sur sa

généalogie. Le représentant de la famille Papot est né de Sleeping Car et Ty

Mat (Panoramic). Cette matrone est bien connue des passionnés d’obstacle,

puisqu’elle a déjà mis au monde Saint Macaire (Saint des Saints), vainqueur du

Prix Congress (Gr2) à 3ans et du Prix Edmond Barrachin (Gr3) un an plus tard.

Sleeping Mat a aussi pour frère Saint Mat (Saint des Saints), un bon sauteur

qui a débuté victorieusement dans le Prix Pride of Kildare et comme soeur

Mathématique (Khalkevi), récente lauréate du Prix Roman Oak à Enghien.