Prix georges pelat : ma pretention choisit le bon jour pour ouvrir son palmares

Autres informations / 07.09.2011

Prix georges pelat : ma pretention choisit le bon jour pour ouvrir son palmares

Placée à

trois reprises dans les courses à conditions sur les haies, dans des lots

corrects, Ma Prétention (Great Pretender) n'avait toujours pas remporté la

moindre épreuve. Elle a comblé cette lacune en ouvrant son palmarès dans le

Prix Georges Pelat, première étape d'importance pour les pouliches de 3ans.

C'était le bon jour pour l'emporter puisque la tâche sera plus compliquée dans

les prochaines semaines avec de nouvelles venues au plus haut niveau. Passée

par les "réclamer", après une première course décevante, Ma

Prétention a appris son métier au fil de ses sorties. Au printemps, elle

donnait l'impression de pouvoir s'améliorer au second semestre. D'emblée, elle

a confirmé ce sentiment à l'automne. Montée en position d'attente par son

fidèle jockey, Ludovic Philipperon, elle a entamé son effort à l'entrée de la

ligne droite et a gagné la course entre les deux dernières haies. C'est à ce

moment qu'elle a placé un changement de vitesse décisif pour s'imposer

nettement et offrir une première grande victoire à son pilote. Durant la trêve

estivale, Ma Prétention a évolué physiquement et elle doit donc posséder encore

une marge de progression. Deuxième du Prix Sagan (L), Dallidas (Kahyasi) a

montré beaucoup de qualité ce printemps. Son entourage était confiant pour la

voir lutter pour la victoire et elle s'est assez bien défendue, même si elle

est tombée sur un "os". Elle conclut deuxième. Bien que brillante en

début de course, Isle Enchantée (Trempolino) a réussi à accrocher la troisième

place, permettant à Robert Collet de placer ses deux pensionnaires parmi les

trois premières. Notons également que les valeurs n'ont pas bougé entre

Dallidas et Isle Enchantée puisqu'elles avaient terminé dans cet ordre dans le

"Sagan". Quant à Grasica (Bonbon Rose), qui n'avait plus couru depuis

sa seule sortie victorieuse, dans le Prix Géographie, le 17 avril, elle avait

besoin de compétition. Hésitante sur certaines haies, elle a fait illusion en

se rapprochant facilement dans le tournant final. Mais, pour finir, elle a fait

une faute à la dernière difficulté et a conclu cinquième.

LA NIECE

DE GOOD BYE SIMON

Ma

Prétention est la nièce d'un très bon cheval d'Auteuil, qui portait déjà les

couleurs de Joseph Hayoz, Good Bye Simon (Simon du Désert). Sous la

responsabilité de Thierry Doumen, Good Bye Simon s'était imposé dans un Gr1 à

Chepstow et dans le Prix Alain du Breil (Gr1) tout en se plaçant à plusieurs

reprises dans les Groupes. Mère de Ma Prétention, Makaldoun (Kaldounévées) a

terminé en son temps troisième du Prix d'Iéna (L). Au haras, outre Ma

Prétention, elle a donné l'utile Sa Kaldoun (Sagacity).