Prix georges pelat : rentree attendue de grasica

Autres informations / 06.09.2011

Prix georges pelat : rentree attendue de grasica

Impressionnante

lauréate du Prix Géographie pour ses débuts en compétition, directement en obstacle,

Grasica (Bonbon Rose) n’est pas réapparue depuis. La pensionnaire de Guillaume

Macaire n’a donc plus couru depuis le 17 avril. Elle effectuera une rentrée

attendue dans le Prix Georges Pelat, première étape d’importance sur les haies

pour les pouliches de 3ans. Née pour faire une grande carrière à Auteuil, elle

est la fille de deux vainqueurs de Gr1 sur la butte Mortemart : Bonbon Rose

(Prix Ferdinand Dufaure) et Polivalente (Prix Maurice Gillois). Bien qu’elle

n’ait qu’une course au compteur, elle a démontré de beaux moyens et justifié

l’estime de son entourage. Son jockey, Jacques Ricou, nous avait confié à son

sujet : « Elle est facile et très professionnelle. Elle a sauté à merveille et

je crois qu’elle n’a pas fini de progresser. Elle n’est pas encore venue, mais

fait tout de même partie des pouliches les plus estimées de la maison, de par

ses origines et ce qu’elle montre le matin. À cet âge-là, les chevaux évoluent

énormément et c’est déjà une bonne pouliche. » On sentait alors dans la déclaration

du pilote que Grasica pourrait être encore meilleure avec le temps. À elle de

le confirmer cet automne. Guillaume Macaire présentera une autre protégée :

Dallidas (Kahyasi). Elle est la soeur de Dindounas (Astarabad), gagnante du

Prix de Pépinvast (Gr3). Après avoir commencé son apprentissage à Enghien, où

elle a remporté une victoire, elle a réalisé de bonnes courses à Auteuil,

prenant deux places de Listed. Valeur sûre chez les pouliches de 3ans, elle

devrait faire une bonne course. Les pensionnaires de robert Collet en

opposition Pour barrer la route du succès aux protégées de Guillaume Macaire,

on peut penser aux deux pensionnaires de Robert Collet : Isle Enchantée

(Trempolino) et Ma Prétention (Great Pretender). La première n’a fait que

progresser durant le printemps, gagnant une course à Auteuil et terminant son

printemps par une troisième place dans le Prix Sagan (L)… derrière Dallidas. Ma

Prétention s’est, elle, placée dans des courses à conditions et donne

l’impression de pouvoir s’améliorer avec le temps.