Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix kargal : michto recite ses gammes

Autres informations / 20.09.2011

Prix kargal : michto recite ses gammes

Au terme

d’une course menée tambour battant, c’est Michto (Balko) qui a remporté le Prix

Kargal. Le protégé de Guillaume Macaire s’est laissé emmener dans cette

épreuve, avant de laisser sur place ses adversaires. Parti mollement, il ne

s’est intéressé à la course qu’au passage de la rivière du huit, après avoir

fait un tour calmement, loin de l’excitation de la tête. Michto représente

parfaitement l’élève doué qui commet peu d’erreurs et, lorsqu’il est fautif, il

se corrige aussitôt. Ç’a été le cas aujourd’hui lorsqu’il a commis une petite

faute au premier passage du bullfinch. À son deuxième passage, juste avant le

tournant final, Michto l’a abordé en le respectant et l'a franchi sans

encombre, tout en se plaçant idéalement pour la suite. « Il m’avait déjà bien

plu à Clairefontaine, nous a confié Jacques Ricou. Il arrive à maturité

désormais, Guillaume Macaire a pris son temps avec lui. La course a été rythmée

et on ne s’est pas affolé. Progressivement, les autres ont baissé de pied

tandis que lui venait. Ça n’est pas un cheval qui a une grosse pointe de

vitesse, mais il va tout le temps et je crois que le terrain pénible l’a

favorisé. » Michto est invaincu en deux tentatives dans la discipline du

steeple-chase et devrait être revu directement dans le Prix Congress (Gr2).

Dans cette épreuve, Guillaume Macaire devrait être très bien représenté,

puisque c’est aussi le grand objectif d'Ucello Conti (Martaline), qui est

également invaincu en steeple-chase et qui a pris la quatrième place du Prix

Robert Lejeune (L), une demi-heure plus tôt et sur les "balais".

DEUX

"AUGUSTIN-NORMAND" SUR LE PODIUM

Le

propriétaire Gérard Augustin-Normand était doublement représenté dans cette

épreuve et notamment par la favorite Taruma (Martaline), qui avait fait preuve

d'un peu de classe sur les "balais". Taruma découvrait la discipline

du steeplechase et, si elle a montré une belle aptitude aux gros obstacles,

elle n’a pas semblé trop apprécier le terrain pénible. Parmi les animateurs de

l’épreuve, Taruma a pris l’avantage dans le dernier virage. Avantage qu’elle

n’a perdu qu’avant l’abord du dernier obstacle. Ses débuts dans la discipline

sont convaincants. Elle devance finalement son compagnon de couleurs Mukonzi

Has (Turgeon), qui prend une nouvelle fois une troisième place en steeple-chase

ici même à Auteuil.

UN

PRODUIT 100 % LIMOUSIN

Élevé

dans la Creuse par Gildas Blain, Michto est un produit construit à 100 % par

l’éleveur creusois. En effet, il est né de l’étalon Balko (Pistolet Bleu) dont

on voit les premiers produits en piste, qui est lui même un élève de Gildas

Blain. Balko était un très bon cheval d’obstacle, déjà entraîné par Guillaume

Macaire et à l’heure de la conception de Michto, Balko faisait la monte en

Limousin, à côté de Limoges. Limoges c’est d’ailleurs la ville d’où provient

Jacques Détré, le propriétaire du cheval. Pour revenir à la génétique de

Michto, il est le sixième et meilleur produit d’Elenou (Saint Preuil), une

jument autrefois entraînée, entre autres, par Albert Hosselet qui n’avait pas

réussi à ouvrir son compteur victoires.