Prix la rochette (gr3) : sofast defie l’invaincu american devil

Autres informations / 04.09.2011

Prix la rochette (gr3) : sofast defie l’invaincu american devil

La route

du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) passe traditionnellement par le Prix La

Rochette (Gr3), bien que ce doublé n’ait plus été réalisé depuis les victoires

d’Okawango (Kingmambo) en 2000. Seulement sept chevaux sont au départ de cette

épreuve. Tous sont entraînés en France et chacun dispose d’une bonne chance à

défendre. Les sept participants se sont déjà illustrés au niveau Listed ou

Groupe, mais un seul s’y est déjà imposé, il s’agit de American Devil (American

Post), impressionnant lauréat du Prix Roland de Chambure (L). Ce protégé de

John Van Handenhove est invaincu en deux tentatives et va tenter de repousser

un peu plus ses limites. D’un physique imposant, le beau bai brun peut choisir

n’importe quelle tactique, course en tête ou d’attente, et ne devrait craindre

qu’une course tactique jouée sur un déboulé. Face à lui, on retrouve

principalement Sofast (Rock of Gibraltar), le représentant de l’écurie

Wertheimer & Frère, vainqueur en débutant du Prix Tancarville (F). Après

ses débuts, son entraîneur Freddy Head avait tenté l’aventure dans le Darley

Prix Morny (Gr1) de Dabirsim (Hat Trick). Sofast s’était plus que bien comporté

et concluait au quatrième rang, battu de rien pour la 3e place. Sofast manquait

d’expérience ce jour-là, mais en a plus cette fois-ci.

LA LIGNE

DU PRIX FRANÇOIS BOUTIN

Le 15

août dernier, à Deauville, avait lieu le Prix François Boutin (L), une épreuve

remportée par Rockinante (Rock of Gibraltar). Le pensionnaire de Richard Hannon

dominait à la lutte les deux fils d’Acclamation Vaniloquio et Lidari, qui sont

tous les deux au départ du Prix La Rochette. Ces deux poulains défendent

toutefois une ligne qui n’a pas répété puisque Rockinante n’avait pu conclure

que cinquième du Critérium du Fond Européen de l’Elevage (L), en étant dominé

par Private Riviera (Stormy River), qui sera aussi du départ ce dimanche.

DE LA

“ROCHETTE” AU PRIX JEAN-LUC LAGARDERE, LA MARCHE EST HAUTE

Il faut

compter onze années pour retrouver le dernier auteur du doublé “Rochette-Grand

Critérium”. Il se nommait Okawango (Kingmambo), un cheval précoce qui n’a

jamais été aussi bon qu’à 2ans. Lorsqu’il réalisa cette performance, Okawango

brisait un écart de vingt-huit ans. Avant lui, en 1972, Satingo (Petingo)

s’imposait dans les deux épreuves. Sur 1.400m, version actuelle, voici les

classements des lauréats depuis 2000 du Prix La Rochette dans le Prix Jean-Luc

Lagardère (Gr1) :

Buzzword

                  3e

Young

Pretender        5e

Visionario

                  6e

Early

March                2e

Le Vie

Dei Colori       2e

En

revanche, d’autres se sont placés dans la course préparatoire avant de

décrocher le “Graal” français des mâles de 2ans. On peut citer notamment

Siyouni, 2e de “La Rochette”, Goldmark (2e), Lost World (3e), et Jade Robbery

(2e).