Prix occitanie (l) : la reclamation efficace de skallet

Autres informations / 11.09.2011

Prix occitanie (l) : la reclamation efficace de skallet

Le 26

juin dernier à Saint-Cloud, Guy Pariente avait mis 17.100€ de plus que les

25.000€ demandés pour acquérir Skallet (Muhaymin) à réclamer. La pouliche de

Christian Baillet venait de s’imposer de quatre longueurs. Le propriétaire du

haras de Colleville a préféré assurer le coup, se disant probablement qu’il ne

serait pas le seul sur cette jolie affaire. Il a eu raison : quatre autres

bulletins figuraient en dessous du sien. Ce qui nous donne l’occasion de

rappeler cette anecdote c’est que depuis ce réclamer, Skallet a remporté une

Listed– le Prix Occitanie (L), ce samedi, à Bordeaux – peu après avoir gagné

une course B sur le sable deauvillais. La pouliche, désormais entrainée par

Stéphane Wattel, s’est montrée très volontaire pour repousser Brasileira (Dubaï

Destination). « On avait un très bon numéro de corde dont on a pu profiter, a

confié Stéphane Pasquier, le jockey de Skallet. Elle va très bien sur ce type

de parcours et elle gagne plus facilement qu’il n’y paraît car elle est très

lutteuse. » Skallet avait déjà couru à ce niveau et s’était classée troisième

du Prix Rose de Mai (L) à Saint-Cloud et même pris la troisième place du Prix

Pénélope (Gr3) au mois d’avril. Brasileira, elle, qui a toujours été vu parmi

les premières, tentait sa chance pour la première fois à ce niveau. Elle a

parfaitement contenté son entraîneur Jean-Marie Béguigné, qui a confié à notre

correspondant dans le sud-Ouest Henri Maina: « Elle a fait le travail

aujourd’hui et on y a cru jusqu’à 20m du poteau. C’est une pouliche qui est

encore très inexpérimentée, elle a bien tenu et je pense qu’elle pourra même

aller sur une distance plus longue. » Ces deux pouliches ont nettement devancé

la représentante de l’écurie Wertheimer & Frère Futurista (Awesome Again),

qui a bénéficié d’un très bon parcours dans le dos des animatrices. À la

quatrième place, on retrouve la représentante de Sa Majesté la Reine

d’Angleterre Humdrum (Dr. Fong), qui a fourni un bon effort en pleine piste.

LA

FAVORITE HORS COURSE

Alain de

Royer Dupré avait engagé Peinture Abstraite (Holy Roman Emperor), la soeur du

champion Peintre Célèbre (Nureyev). Cette pouliche était la grande favorite de

l’épreuve, sur la foi de ses très bons accessits dans les Prix de Sandringham

(Gr2) et Chloé (Gr3). Elle s’engageait dans le but de devenir black type

winner, mais a été terriblement contrariée au moment de l’emballage final. En

effet, Peinture Abstraite s’est frottée à la pouliche de la Reine dans la ligne

droite et a aussitôt perdu toute sa vitesse. Son jockey Christophe Soumillon

n’a presque pas cherché à la relancer, le poteau arrivant beaucoup trop tôt.

DE LA

FAMILLE D’UN GAGNANT DE DERBY

Élevée

par Maxime Jarlan, Skallet est une fille de l’étalon du haras des Faunes

Muhaymin, l’un des rares fils d’A.P. Indy en Europe, qui connaît une réussite

tonitruante avec ses premiers produits. La mère de Skallet, Siran (R B Chesne),

avait montré de la qualité en plat. Elle-même réclamée, elle est devenue placée

de Listed chez Jean-Claude Napoli en prenant la deuxième place du Vase d’Argent

(L) à Toulouse et la troisième du Grand Prix de Marseille (L). Skallet est son

sixième produit, mais elle avait donné auparavant Faylan (Indian Rocket),

troisième du Prix de Pontarmé (L) et du Critérium du Fonds Européen de

l’Elevage (L). Surbinha (Solicitor), la deuxième mère, est à l’origine de

Percent Premium (Johann Quatz), qui a remporté le Derby du Midi (L) sous les

couleurs de la Marquise de Moratalla et pour l’entraînement de Didier Guillemin.