Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Qatar prix niel (gr2) : reliable man se pose en favori pour "l’arc

Autres informations / 12.09.2011

Qatar prix niel (gr2) : reliable man se pose en favori pour "l’arc

Avec sa

confortable victoire dans le Qatar Prix Niel (Gr2), Reliable Man (Dalakhani) se

pose comme l’un des favoris pour le prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

(Gr1). Il remet les pendules à l’heure après son semi-échec dans le Juddmonte

Grand Prix de Paris (Gr1), disputé également sur les 2.400m de Longchamp.

Déception due, d’après Alain de Royer Dupré, entraîneur de Reliable Man, à « un

terrain trop léger ». Cette fois, lorsque Reliable Man a pris le départ, la

piste était souple et, bien dans le rythme, 

galopant décontracté, Reliable Man n’a fait qu’une bouchée de ses

adversaires, s’imposant sans émotion. « On espérait que les pistes seraient

moins légères que dans le Grand Prix de Paris, dans lequel il n'avait pas

d'action, racontait Alain de Royer Dupré. Sur les pistes légères, il est moins

bon. Reliable Man est beaucoup plus à l'aise sur une piste souple. Il possède

l'action et l'amplitude des grands chevaux. » La prochaine étape pour Reliable

Man aura lieu le premier dimanche d’octobre et il tentera d’imiter son père,

Dalakhani (Darshaan), auteur du doublé "Niel"-"Arc de

Triomphe" en 2003 après avoir, comme Reliable Man, remporté le

"Jockey Club" (Gr1). Dans le "Jockey Club" de Reliable Man,

il y avait beaucoup de partants. Ce cheval maniable ne devrait pas être

décontenancé s’il y a beaucoup de partants dans "l’Arc". Cela compte,

car la maniabilité est un atout important dans ce type d'épreuve. Il faudra

également un peu de réussite, comme le rappelait Sven Hanson, l’un des

fondateurs du Pride Racing Club, écurie de groupe propriétaire de Reliable Man

: « Il faudra avoir de la chance dans trois semaines. Pour les Français,

"l'Arc" est LA course à gagner. Le terrain était vraiment dur dans le

Grand Prix, bien plus que l'indice indiqué. 

Aujourd'hui, il a pu faire étalage de sa vitesse. » Pour Moi (Montjeu)

ayant arrêté sa carrière, Reliable Man devient (ou redevient), grâce à son

éclatant succès dans le "Niel", le meilleur français chez les

poulains de 3ans.

GERALD

MOSSE : « IL VA PROGRESSER SUR CETTE COURSE »

Associé

à Reliable Man depuis les débuts du cheval, Gérald Mossé lui a donné une très

bonne course dimanche. Patient dans le sillage des animateurs, il a attendu un

maximum, ne partant pas de loin, laissant Reliable Man s’équilibrer. Après la

course, il livrait ses impressions : « On sait que Reliable Man possède un gros

potentiel. Dans le Grand Prix de Paris, il n’a pas fait sa course. Quelque

chose n’allait pas. Ici, j’ai pu le faire venir en souplesse, sans effectuer

d’effort brutal. Il donne des espoirs pour bien se comporter dans

"l’Arc". Avec le temps, il s’améliore, c’est comme les jockeys ! Je

pense qu’il va progresser sur cette course. » Sur ce denier point, on ne peut

qu'être d’accord avec Gérald Mossé, car Alain de Royer Dupré sait amener ses

pensionnaires en progression, avec une marge entre la préparatoire et le jour

J.

DES

VALEURS "CHAMBOULEES" PAR RAPPORT AU GRAND PRIX DE PARIS

Premier

Gr1 pour les 3ans sur 2.400m en France, le Grand Prix de Paris avait eu un

déroulement particulier, avec deux chevaux d’Aidan O’Brien qui avaient pris le

large rapidement. Grand favori, Reliable Man avait donné l’impression de

pouvoir jouer un premier rôle à l’arrivée, avant de rester là à mi-ligne

droite, un peu dans le style d’un cheval qui ne tient pas la distance.

Finalement, cette performance possède son explication avec le terrain. Lauréat

le 14 juillet, Méandre (Slickly) a été dominé à la régulière ce dimanche par

Reliable Man. De là, on pourrait conclure que le Grand Prix de Paris n’a pas

livré la vérité en raison d’un terrain trop léger.

MEANDRE

: DEUX SEMAINES ET DEMIE POUR SE DECIDER

Méandre

n’a pas été engagé dans "l’Arc". S’il avait gagné dimanche, la

question de la supplémentation ne se serait pas posée. Mais il a été battu. Son

entourage va devoir décider si Méandre court "l’Arc" en ayant recours

à une supplémentation au prix de 100.000 €. Dimanche, à chaud, rien n’était

décidé, comme nous l’a confié Édouard de Rothschild : « On avait un vrai doute

aujourd'hui parce qu'il y a un virus qui traîne à Chantilly et, notamment, chez

André Fabre, ce qui explique l'absence de Golden Lilac. Mais Méandre ne court

pas comme un cheval malade, alors ce doute est levé. Pour ces raisons, le

cheval n'a pas été trop affûté pour cette course et celle-ci manquait de train.

Cette performance n'est ni enthousiasmante, ni inquiétante, mais juste un peu décevante.

Il faudrait supplémenter le cheval pour courir "l'Arc", alors nous

verrons bien. »

PRIX DU

CONSEIL DE PARIS POUR VADAMAR

Moins

dans le rythme que son compagnon d’entraînement Reliable Man, Vadamar

(Dalakhani) est à créditer d’un effort final intéressant. Lui aussi effectuait

une rentrée, n’ayant pas été revu depuis le Derby d’Epsom (Gr1). Concernant sa

performance, Alain de Royer Dupré a expliqué: « Il court très bien.

"L'Arc" n'est pas d'actualité pour lui, mais on peut penser à une course

comme le Prix du Conseil de Paris. Il est mieux sur des terrains souples. »

UN

PETIT-FILS DE LA CHAMPIONNE FAIR SALINIA

Comme

tous les représentants de Pride Racing Club, Reliable Man a été élevé par N.P.

Bloodstock Ltd. Carina Klingberg Hanson nous avait expliqué : « Mon mari avait

acheté la deuxième mère du poulain, Fair Salinia (Petingo), yearling. Elle

s’est avérée très bonne en compétition, puisqu’elle a réalisé un triplé dans

les Oaks d’Epsom, les Irish Oaks et les Yorkshire Oaks (Grs1). On Fair Stage

(Sadler’s Wells), la mère de Reliable Man, a également une 2ans par Oasis Dream

à l’entraînement chez Alain de Royer Dupré, et une foal de Lawman. » On Fair

Stage avait déjà donné Gale Force (Sinndar), gagnant de la Coupe des 3 Ans (L)

à Lyon.