St leger festival : un st leger qui s’annonce historique

Autres informations / 06.09.2011

St leger festival : un st leger qui s’annonce historique

Mercredi,

Doncaster va lancer son traditionnel meeting du St Leger qui se termine samedi,

avec, comme point d’orgue, le St Leger de Doncaster (Gr1). Plus vieux classique

britannique – classique, donc seulement ouvert aux 3ans –, il s’annonce cette

année très relevé. Pour l’histoire, ce Gr1 trouve son intérêt avec la présence

de Blue Hunting (Dynaformer) qui tentera de devenir la première pouliche depuis

oh So Sharp en 1985 à battre les mâles dans ce classique. Blue Bunting essaye

en quelque sorte d’imiter cette glorieuse aînée, dernière titulaire de la

triple couronne des pouliches anglaises – Guinées, Oaks et St Leger. Blue

Bunting ne pourra réaliser cet exploit, car elle a été battue dans les Oaks

d’Epsom. En revanche, elle s’est imposée dans l’équivalent irlandais. S’il

venait à s’imposer samedi, Blue Bunting ne décrocherait pas la vraie triple

couronne, mais – sachant qu’elle a aussi battu ses aînées dans les Yorshire

Oaks – son accomplissement mériterait de rester dans les annales. Blue Bunting

ne court pas seule à la recherche de cette couronne. Face à elle, des mâles de

qualité dont trois qui ont bien gagné les principales préparatoires à ce

classique. Celle de référence, les Great Voltigeur Stakes (Gr2), a été

remportée par Sea Moon (Beat Hollow). Enfin, remporté est un terme trop faible,

car il faut plutôt écrire survolé pour qualifier la victoire acquise par huit

longueurs de Sea Moon. C’est Olivier Peslier qui a hérité de la monte du

pensionnaire de Sir Michael Stoute et le jockey aux cent Grs1 n’a encore jamais

remporté le St Leger de Doncaster.  Les

deux préparatoires de référence, le Bahrain Trophy et les Geoffrey Freer Stakes

(Grs3), ont été respectivement gagnées par Masked Marvel (Montjeu) et Census

(Cacique). Le premier a d’ailleurs dominé le second sur l’hippodrome de

Newmarket July le 7 juillet. Il a gagné en très bon cheval et son entourage a

orienté Masked Marvel sur le fond, tandis qu’ils ont gardé, avec raison,

Nathaniel (Galileo) sur 2.400m. Census a également été impressionnant le 13 août

à Newbury face à ses aînés. Le match retour entre ces deux chevaux-là vaut

d’être regardé et ils ne partent pas battus d’avance face à Sea Moon et Blue

Bunting.

D’AUTRES

BEAUX RENDEZ-VOUS A SUIVRE

Au

total, huit épreuves de Groupes vont se courir à Doncaster. Outre le St Leger,

six Grs2 et un Gr3 vont tenir le haut de l’affiche. Beaucoup de courses pour

2ans sont à suivre durant ce meeting. Pour preuve, l’an dernier, le phénomène

Frankel (Galileo) avait gagné à Doncaster une course à conditions courue le vendredi

avant de filer vers l’avenir qu’on lui connaît. Future gagnante du Fillies’

Mile (Gr1), White Moonstone (Dynaformer) avait également poursuivi sa série

d’invincibilité le vendredi à Doncaster en remportant les May Hill Stakes

(Gr2). Un autre futur 2ans gagnant de Gr1 s’était également mis en avant à

Doncaster. C’était Wootton Bassett (Iffraaj) qui avait remporté une épreuve

richement dotée (300.000 £) pour 2ans issus des ventes.