Terrible chute dans le quinté de longchamp

Autres informations / 08.09.2011

Terrible chute dans le quinté de longchamp

La première

course du programme de Longchamp, le Grand Handicap des Flyers (B), a donné

beaucoup d’émotions. En entrant dans la dernière ligne droite, Baiadera s’est

trompée dans sa foulée et a piqué du nez, provoquant une chute spectaculaire

qui a impliqué plusieurs chevaux. Deux jockeys sont restés au sol, Davy Bonilla

et Ioritz Mendizabal, et deux chevaux ont dû être euthanasiés, Salut l’Africain

et Lutèce Eria, qui s’est fracturé un antérieur dans le choc. Le bilan médical

des jockeys est plutôt rassurant, compte tenu de la violence de l'accident.

DEUX

FRACTURES POUR DAVY BONILLA

Davy

Bonilla peut d’ores et déjà tirer un trait sur le week-end de

"l’Arc". Le jockey, qui était associé à Baiadera, s’est fracturé la

clavicule droite et le péroné gauche. Son agent, Pierre-Alain Chereau, nous a

donné les dernières nouvelles de son jockey : « Nous sommes à l’hôpital Georges

Pompidou, Davy a passé plusieurs examens qui confirment deux fractures, au

péroné gauche et à la clavicule droite. Nous attendons désormais un médecin

pour qu’il se fasse opérer. La chute était extrêmement violente, Davy est

marqué, mais, finalement, il ne s’en sort pas trop mal. Il a évité le pire. »

Les fractures de Davy Bonilla devraient l’éloigner des pistes pendant plusieurs

semaines et il pourrait ne pas être revu en piste cette année.

IORITZ

MENDIZABAL VA BIEN

De son

côté, Ioritz Mendizabal a pris la direction de l’hôpital Ambroise Paré et son

agent, Michel Chartier, nous a donné des nouvelles assez rassurantes. « Ioritz

est conscient et les nouvelles sont plutôt rassurantes. Ioritz a perdu

connaissance et ne se souvient pas de la chute. Il a passé un I.R.M. cérébral

et le médecin n’a rien trouvé d’inquiétant. Durant la chute, il s’est démis

l’épaule et ils la lui ont remise en place aussitôt. Il va rester en

observation au moins vingt-quatre heures, mais il n’a finalement pas plus de

séquelles que quelques contusions sur le visage. Compte tenu de la violence de

cette chute, il s’en tire vraiment très bien. Nous avons tous eu très peur pour

lui et nous sommes très soulagés désormais. » Ioritz Mendizabal ne devrait pas

remonter à cheval dans les jours qui viennent et ne se présentera en

compétition que « lorsqu’il sera au top », a précisé son agent.