The irish field blenheim stakes (l) : born to sea debute victorieusement dans une listed…et gagne son etoile

Autres informations / 10.09.2011

The irish field blenheim stakes (l) : born to sea debute victorieusement dans une listed…et gagne son etoile

C’était

LE fait marquant de la réunion du Curragh. Très attendu puisqu’il est le frère

du crack Sea the Stars

(Cape

Cross), Born to Sea (Invincible Spirit) a répondu présent pour ses

débuts…directement dans une Listed. Le pensionnaire de John Oxx, qui porte les

couleurs de Christopher Tsui, comme Sea The Stars, a réalisé une performance

exceptionnelle pour un poulain inédit. Bien parti, il s’est retrouvé sur une

troisième ligne à la corde, encerclé par ses rivaux. A trois cents mètres du

poteau, on se demandait par où allait bien pouvoir passer le fils d’Urban Sea

(Miswaki). Finalement, son jockey Johnny Murtagh a trouvé une ouverture en

pleine piste. Born To Sea s’y est engouffré. Déployant alors une action

superbe, similaire à celle de son prestigieux grand frère, il a tout de suite

démontré qu’il avait la faculté d’effacer ses adversaires en quelques foulées.

Encore vert, il a néanmoins gagné avec seulement quelques claques sur

l’encolure. Rares sont les 2ans qui débutent victorieusement à ce niveau, ou

dans les Groupes, comme l’avait fait Nureyev dans le passé. Au regard de son

pedigree magique et de la façon dont il a gagné sa Listed pour débuter, nous

attribuons logiquement une JDG rising star à Born To Sea. « L’objectif

principal était qu’il ait une bonne expérience aujourd’hui, a expliqué John

Oxx. C’est vraiment une très bonne performance de gagner une Listed en

débutant. Il est un peu plus précoce que son frère Sea The Stars. Il aurait pu

courir dès le mois d’avril. Il devait d’ailleurs débuter en juillet, durant le

week-end des Oaks, mais il a eu quelques soucis. Il a vraiment eu une bonne

action pour se détacher, bien qu’il manque d’expérience. Je ne m’attends pas à

ce qu’il soit une copie de son frère, mais s’il réalise quelque chose de grand,

ce sera super. Il devrait maintenant courir les Killavulan Stakes (Gr3) à

Leopardstown, à la fin du mois d’octobre. Ce sera ensuite sa dernière course de

l’année. » Rappelons que Born To Sea a perdu sa mère quelques jours après

qu’elle lui ait donner naissance. Avant lui, Urban Sea a donc donné Sea The

Stars mais aussi Galileo,

My

Typhoon, All too Beautiful, Black Sam Bellamy, ou encore Melikah…Liste non

exhaustive, constituée uniquement de chevaux de Groupes.

JOHNNY

MURTAGH : « MICK VOIT BEAUCOUP DE SIMILITUDES ENTRE BORN TO SEA ET SEA THE

STARS »

Si Mick

Kinane était le jockey attitré de Sea The Stars, c’est cette fois Johnny

Murtagh qui pilote son frère Born To Sea. 

Le premier nommé a en effet pris sa retraite après la fin de carrière de

Sea The Stars. Johnny Murtagh a confié à la presse anglaise : « Nous savons

qu’il est bon. Mick [Kinane, jockey de Sea The Stars, qui a monté Born to Sea à

l’entraînement, ndlr] voit beaucoup de similitudes entre Born To Sea et Sea The

Stars. Born To Sea est vraiment intelligent et va s’améliorer avec le temps.

Egalement, il n’est pas aussi calme que son frère. Pour sa première course, il

s’est déjà montré professionnel. C’est un cheval excitant pour l’année

prochaine. Je pense que sa meilleure distance sera le mile. Je ne suis pas sûr

qu’il tienne 2.400m. » Les bookmakers, pour leur part, n’ont pas perdu de temps

en installant Born To Sea favori des 2.000 Guinées (Gr1), où il est proposé à

6/1.