Acclamation, grand vainqueur du book 2

Autres informations / 15.10.2011

Acclamation, grand vainqueur du book 2

 

OCTOBER YEARLING SALE

BOOK 2

La demande est restée forte lors

du dernier jour du book 2 des ventes Tattersalls. Cette session a même connu les

deux plus hauts prix de cette section. Au total des trois jours, le prix moyen a

progressé de 23 % par rapport à l’an dernier, et le médian de 20 %. Le taux de vendus,

en comptant les amiables, atteint le niveau remarquable de 88 %.

Le top-price du jour s’est élevé

à 260.000 Gns, pour un fils d’Exceed and Excel et d’une poulinière par Bahri. Ce

trois quarts frère de Flashmans Papers avait attiré l’intérêt de Charlie Gordon-Watson

et de Sarah Lakin, mais c’est Mark Richards, pour le Hong Kong Jockey-Club, qui

a eu le dernier mot. « Dès le début de la semaine, j’ai dit que c’était le poulain

que je voulais avoir, a confié Mark Richards. Je ne voulais pas rentrer sans lui.

Il a le profil parfait pour Hong Kong : beaucoup de vitesse et de la classe. Exceed

and Excel a déjà de bons produits à Hong Kong, et il réussit dans les deux hémisphères.

» Acclamation, qui a eu beaucoup de succès au cours de cette vente, s’est de nouveau

mis en valeur avec l’un de ses fils, issu d’une mère par Selkirk, qui a été adjugé

230.000 Gns à Johan Warren, pour le compte de George et Jackie Smith. Le couple

avait vendu lors du book 1 un fils d’Oasis Dream pour 700.000 Gns. Quinze produits

d’Acclamation passaient sur le ring lors de ce book 2. Quatorze ont été vendus,

pour une moyenne de 117.357 Gns. Peter et Ross Doyle terminent en tête des acheteurs,

avec trentedeux lots achetés, pour un total de 1.956.000 Gns. Edmond Mahony, le

directeur général de Tattersalls, a commenté : « L’extraordinaire résultat du book

1 a donné à l’industrie du pur-sang un coup de pouce bien nécessaire, et c’est fabuleux

de voir que la demande est restée très forte pour le book 2. Les prix moyens et

médians ont connu des progressions significatives, et le C.A. atteint un record,

malgré un catalogue plus restreint. La compétition pour le haut de gamme a été intense,

avec un grand nombre de poulains vendus à plus de 100.000 Gns, et un excellent taux

de vendus. Le facteur clé, aussi bien pour le book 1 que pour le book 2, a été le

rétrécissement du catalogue. L’an dernier, nous avions présenté un nombre record

de yearlings et, dans le climat économique difficile, c’était clairement trop.

Le déséquilibre entre l’offre et la demande devait être compensé, et réduire le

book 2 de presque deux cents lots a été crucial dans la réussite de cette vente.

Moins de yearlings, mais de meilleure qualité, c’est ce qui a permis de créer une

vraie compétition à tous les niveaux du marché. C’est de bon augure pour le début

du book 3… »