“danedream”, le trophée et le voiturier

Autres informations / 06.10.2011

“danedream”, le trophée et le voiturier

Dans

notre édition de mardi, nous relations l’étrange aventure de la propriétaire

allemande de Danedream et de son fils, attendant désespérément un taxi devant

Longchamp en cette fin de dimanche ensoleillé (au cours duquel ils avaient

simplement gagné “l’Arc” )… avant d’être finalement pris en charge par un

propriétaire français, qui a raccompagné le couple mère-fils dans son hôtel

parisien. L’histoire n’était pas complète. En voici le fin mot. Lorsqu’ils

supplémentent Danedream, les propriétaires sont contactés par le département

propriétaires de France Galop qui leur propose une voiture avec chauffeur pour

tout le week-end. Mais, comme nous l’ont confirmé les propriétaires eux-mêmes,

ils refusent ce cadeau de France Galop, 

expliquant qu’ils seront sur place dans leur propre voiture. Le jour de

la course, ils se garent au parking “propriétaires”  non loin de la Seine. Ils remportent “l’Arc”.

Et, à l’issue de cette victoire, sont invités au salon lounge Sassafras, géré

par le département propriétaires de France Galop. Là, on leur offre un Jéroboam

de champagne, comme à tous les gagnants du Gr1 du jour. Après quelque temps,

Monsieur souhaite rentrer à l’hôtel. France Galop lui propose de faire porter

le trophée (qui pèse tout de même près de 8 kilos et est surtout assez

imposant) dans le coffre de sa voiture. Cette fois, il accepte. Le trophée est

chargé et Monsieur s’en retourne. Sa femme et son fils restent sur place avec

des amis, pensant prendre un taxi pour rejoindre leur mari et père. Mauvaise

pioche… car, le dimanche soir, rares sont les taxis qui rôdent à proximité de

la petite entrée des balances de Longchamp. Et c’est ainsi qu’un voiturier de France

Galop leur propose de faire route commune avec un propriétaire français muni

d’un véhicule !