Le critérium de maisons-laffitte pour salure

Autres informations / 09.10.2011

Le critérium de maisons-laffitte pour salure

Salure

(Sakhee), troisième dimanche dans le Prix Jean Luc Lagardère (Gr1), a déjà un

sabot sur le prochain camion au départ pour la France. Son entraîneur, Bruno

Grizzetti, n’a pas de doutes : « Salure nous a donné beaucoup de plaisir. En

regardant sa course, je suis de plus en plus persuadé que sans cette petite

dérobade avant de rentrer sur la fausse ligne droite, il aurait donné encore

plus chaud à Dabirsim. Le poulain nous a confirmé qu’il peut donner le meilleur

de lui-même de 1.200m à 1.400m, et je ne pense pas rallonger sa distance cette

année. Il est sorti grandi de Longchamp. Il a fourni une valeur sur le marché

international et il n’a pas grand-chose à courir en Italie, sauf se mêler avec

les vieux dans des Gr3 comme le Prix Chiusura ou le Prix Aloisi. » Le programme

français offre une bonne occasion à Salure. « Je pense que le Critérium de

Maisons-Laffitte est taillé sur mesure pour lui, explique Grizzetti. Il a assez

de vitesse pour aller sur 1.200m et le terrain souple de l’arrière-saison ne le

dérangera pas, bien au contraire. Avant le «Lagardère» un des mes soucis était

le terrain léger. D’ici au 1er novembre, je chercherai à garder sa fraîcheur et

sa vitesse. » L’année dernière, l’Italien Blu Constellation (Orpen) avait

remporté le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) par six longueurs.