Longchamp, prix royal-oak (gr1) : l’ascension impressionnante de be fabulous

Autres informations / 24.10.2011

Longchamp, prix royal-oak (gr1) : l’ascension impressionnante de be fabulous

Pour sa

deuxième course de l’année 2011, le 10 avril, Be Fabulous (Samum) avait gagné

une modeste course de gentlemen-riders à Lisieux. Six mois plus tard, la

protégée d’André Fabre a remporté le Prix Royal-Oak (Gr1) au prix d’un brillant

changement de vitesse. La progression de la pouliche de Godolphin est

impressionnante. Lauréate du Prix Scaramouche (L) pour sa rentrée, Be Fabulous

avait montré une longue accélération pour gagner nettement. De nouveau, elle a

été capable de placer une accélération décisive pour l’emporter sûrement. Son

jockey, Maxime Guyon, a été séduit par sa partenaire, déclarant : « Elle a été

irrésistible aujourd’hui. Elle a eu un très bon parcours derrière un bon cheval

de qualité. Elle a également montré beaucoup de vitesse pour finir. » En

progrès, Be Fabulous a mis du temps à trouver sa cadence, débutant seulement le

30 octobre de ses 3ans. Il lui fallait simplement un moment pour dévoiler

l’étendue de ses moyens. Dimanche, elle a bénéficié d’un très bon parcours,

bien qu’elle ait eu le nez au vent. Pouliche généralement détendue, elle ne

s’est pas mise à tirer. Maxime Guyon lui a demandé d’accélérer dès les quatre

cents derniers mètres, et, comme à Saint-Cloud lors de son succès de Listed, Be

Fabulous a prolongé son effort jusqu’au bout. Également, elle a pu bénéficier

d’un rythme très sélectif imprimé par Cavalryman (Halling) qui a tenté un

«truc» en animant la course à vive allure à partir de la ligne d’en face.

Logiquement, au regard de sa victoire, on a le sentiment qu’elle a encore une

marge de progression, qu’elle n’a pas encore tout montré.

ANDRE

FABRE EGALE LE RECORD DE FRANÇOIS MATHET

André

Fabre possède plusieurs records dans les courses de Groupe en France. Grâce au

succès de sa pensionnaire Be Fabulous dans le Prix Royal-Oak, il obtient sa

septième victoire dans cette épreuve. Ce qui signifie qu’il égale le record de

François Mathet dans ce Gr1.

UN

TROISIEME SUCCES POUR UNE FEMELLE DE 4ANS DEPUIS 2005

Les

femelles de 4ans connaissent une belle réussite dans le Prix Royal-Oak.

Certainement parce qu’elles sont plus endurcies que leurs cadets. En effet,

depuis 2005, Be Fabulous est la troisième pouliche âgée de 4ans à enlever cette

course après Allegretto (2007) et Montare (2006).

UN TRIO

DE FEMELLES

La

course a donné lieu à une arrivée de femelles puisque Be Fabulous a devancé

Miss Lago (Encosta de Lago) et Shankardeh (Azamour). Le précédent trio de

femelles dans l’histoire du Prix Royal-Oak, c’était en 2006 quand Allegretto

dominait Macleya et Ponte Tresa.

LE

FINISH DE MISS LAGO

Miss

Lago avait terminé deuxième du Qatar Prix Chaudenay (Gr2) derrière Shankardeh.

Dimanche, elle a pris sa revanche sur la pouliche de Son Altesse Aga Khan dans

le Prix Royal-Oak. Elle a attendu dans la seconde moitié du peloton, assez loin

de la tête. Mais, comme elle en a l’habitude, Miss Lago a fini fort,

enclenchant dans les deux cents derniers mètres pour venir subtiliser le

premier accessit à Tac de Boistron (Take Risks) sur le poteau. Son entraîneur,

Élie Lellouche, nous a déclaré : « C’est dommage que le terrain n’ait pas été

plus souple. Elle court très bien, elle fait un «truc» pour revenir dans la

ligne droite. Elle devrait rester à l’entraînement l’année prochaine. »

SHANKARDEH

REPETE SA VALEUR

Attentiste

dans le parcours, Shankardeh a placé une franche accélération à mi-ligne droite

pour suivre le mouvement. Elle est dominé par Miss Lago, mais elle s’est très

bien défendue pour conclure troisième. Jockey de Shankardeh, Christophe Lemaire

nous a confié : « Pour une 3ans, elle fait une très bonne valeur. Elle prouve

qu’elle tient la distance. On a eu droit à une vraie course et je n’avais pas

trop de gaz en entrant dans la dernière ligne droite. Elle a mis du temps à

venir, mais a fait les cent cinquante derniers mètres très vite. »

TAC DE

BOISTRON, QUATRIEME SANS LE TERRAIN SOUPLE

Tac de

Boistron a fait illusion pour les places dans la ligne droite, après avoir eu

un bon parcours, bien caché. Il termine quatrième. Son compagnon d’entraînement

chez Alain Lyon, Gentoo (Loup Solitaire), n’a pu se montrer menaçant et réussir

le doublé dans ce Gr1. L’entraîneur mansonnien nous a expliqué au sujet de ses

deux pensionnaires : « Tac de Boistron me surprend un peu sur ce terrain. Il

avait toujours bien réussi sur le terrain lourd auparavant et c’est pourquoi je

pensais qu’il serait plus gêné par l’état de la piste que Gentoo. Avec Tac de

Boistron, on avait néanmoins la monte de Christophe Soumillon qui les fait un

peu voler. Je lui avais dit avant la course que le cheval n’avait qu’une pointe

et qu’il plafonnait une fois devant. Il s’est très bien défendu aujourd’hui. Il

a 4ans et je ne veux pas courir n’importe quoi avec lui. Gentoo a avancé par

à-coups, il était un peu allant dans le parcours. Olivier [Peslier,  son jockey, ndlr] lui a donné une claque. Je

crois qu’il nous tourne un peu autour, mais je lui pardonne car c’est un vieux

cheval qui nous a beaucoup donné. L’année n’est peut-être pas finie car il y a

une Listed sur la distance le 8 novembre. »

LA SOEUR

DE BAILA ME

Be

Fabulous a été élevée par le Gestu¨t Karlshof, un grand haras allemand. Elle

est la propre soeur de Baila Me (Samum), gagnante de Gr2 à Cologne et troisième

du Preis der Diana (Gr1), avant d’être vendue. Elle est la soeur de Bailamos

(Lomitas), multiple placé de Groupe en Allemagne. Be Fabulous est aussi la

nièce de Bussoni (Goofalik), vainqueur du Prix Maurice de Nieuil et du

Bosphorus Cup (Grs2) et troisième du Hong Kong Vase (Gr1).