Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix carmarthen (gr3) : kap dream peut prendre le pouvoir

Autres informations / 09.10.2011

Prix carmarthen (gr3) : kap dream peut prendre le pouvoir

Le Prix

Carmarthen (Gr3), dernière préparatoire au Grand Prix d’Automne (Gr1), se présente

comme un duel entre Kap Dream (Kapgarde) et La Segnora (Turgeon). Joël Boisnard

a décidé de laisser Kap Dream sur les haies à l’automne et, même si son avenir

se situe plutôt sur le steeple, Kap Dream, emmené par sa très grande action,

peut aller loin dans cette épreuve. Il vient de survoler le Prix Hunorisk, dans

un lot moins relevé, après avoir connu les malheurs que l’on sait pour sa

rentrée. Il va passer un test ce dimanche, mais possède la qualité pour se

montrer à la hauteur. La Segnora vient d’effectuer une excellente rentrée dans

cette spécialité, à l’occasion du Prix de Compiègne (Gr3), n’étant devancée que

par Vitray (Morespeed), qui avait tout pour lui ce jour-là, et battant Bel la

Vie (Lavirco). Lauréate du Prix du Président de la République (Gr3) en steeple,

au printemps, elle a ensuite chuté dans le Grand Steeple alors qu’elle n’était

pas encore battue. La Segnora compte également de belles performances en

haies,  puisqu’elle s’est classée du Prix

André Michel (Gr3), face aux seules femelles.

LE VRAI

SALDER ROQUE ?

Dans

cette épreuve, un autre cheval devrait bien courir. Il s’agit de Salder Roque

(Muhtathir), lauréat du Prix Alain du Breil (Gr1) à 4ans. Le cheval n’a pas

couru au printemps, et il vient d’effectuer sa rentrée dans le Prix de Compiègne.

Sa sixième place est satisfaisante, dans la mesure où le cheval avait

certainement besoin de courir. Il a dû assurément monter sur cette sortie, et

il ne serait pas étonnant de retrouver le vrai Salder Roque, celui capable de

lutter avec l’élite des hurdlers. Des trois représentants de Jean-Paul

Gallorini, Rag Tiger (Pentire), qui effectue sa rentrée, semble le plus

recommandable. Ce 5ans est aussi l’aise à Enghien qu’à Auteuil, et il a conclu

son premier semestre en beauté, en s’imposant dans le Prix Wild Risk (L), après

avoir pris la deuxième place dans la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3).

Il aborde pour la première fois les meilleurs chevaux d’âge sur les haies, mais

il a son mot à dire, comme Saphir River (Slickly), qui va lui aussi passer un

test à ce niveau. Le pensionnaire de Carlos Lerner a montré une certaine classe

en plat, avant de vite apprendre son nouveau métier de cheval d’obstacle. Il

vient de devancer nettement Sleeping Blue (Sleeping Car), dont Jehan Bertran de

Balanda escompte une meilleure performance dimanche, car son pensionnaire a

besoin de courir pour se présenter à son meilleur niveau.