Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix le fabuleux (l) : albaraah offre une premiere listed a aurelien lemaitre

Autres informations / 09.10.2011

Prix le fabuleux (l) : albaraah offre une premiere listed a aurelien lemaitre

 « Ce sont des bons moments pour un jeune

jockey. Je suis très content d’offrir une première Listed à Aurélien. C’est un

jeune garçon qui travaille avec moi depuis qu’il a seize ans. Ce n’est pas

évident de le faire monter à ce niveau, car les gens veulent souvent avoir les

stars, mais il a de l’avenir. » Freddy Head est satisfait du dénouement du Prix

Le Fabuleux (L) remporté par sa protégée Albaraah (Oasis Dream) associée à son

jeune jockey, Aurélien Lemaître. D’autant qu’il a formé le pilote, lequel lui

est fidèle depuis ses débuts dans le métier. Pour Freddy Head, il y a donc

double satisfaction: celle d’avoir façonné un bon jockey et celle de revoir sa

pensionnaire sous son meilleur jour. Après d’impressionnants débuts victorieux

à Fontainebleau, elle avait tenté directement sa chance dans le Prix de la

Grotte (Gr3), preuve de l’estime de son entourage. Elle avait conclu sixième.

Par la suite, elle avait remporté une petite course à conditions, sans

confirmer sa qualité. Dernièrement, elle avait amorcé son retour en forme,

terminant deuxième sur le parcours de samedi. Elle l’a brillamment confirmé en

gagnant sans aucune opposition dans la phase finale. « C’est une pouliche que j’ai

beaucoup estimée et, après ses débuts, elle m’avait déçu, a ajouté Freddy Head.

Elle était à son top aujourd’hui et elle a certainement apprécié l’état du

terrain. Je pense aussi qu’elle était très tardive. Je ne sais pas encore ce

que l’on va faire avec elle, car il n’y a plus beaucoup d’opportunités. » Avec

une victoire de course principale à son palmarès, Albaraah a déjà gagné ses

galons pour rentrer au haras.

UNE

FRANCHE ACCELERATION

Attentiste

dans le sillage de War is War (Galileo), Albaraah a eu un très bon parcours et

son jockey ne s’est pas précipité pour la lancer sur ce tracé en ligne droite.

Aurélien Lemaître ne l’a déboîtée qu’à trois cents mètres du poteau, en pleine

piste. Elle a placé une franche accélération pour se détacher nettement de ses

rivaux. Seul Vodkato (Russian Blue) a tenté de la suivre, sans la menacer. Il

termine deuxième devant War is War, courageux après s’être montré brillant. «

Elle le fait vraiment facilement, a confié Aurélien Lemaître. C’est un peu une

surprise pour moi, même si elle avait battu des bons chevaux. Elle a donc de la

qualité mais je ne pensais pas gagner aussi facilement. Je suis content de

l’emporter pour monsieur Head.  Cela me

fait plaisir puisque je suis chez lui depuis huit ans maintenant. »

LA

PROPRE SOEUR DE THAI HAKU

Élevée

par Kildaragh Stud, Albaraah a été achetée 160.000 € aux ventes d’Arqana en

2009. Sa mère, Coconut Show (Linamix), n’a jamais gagné, mais elle a produit

Thai Haku, propre soeur d’Albaraah et actuellement sous l’entraînement de Mikel

Delzangles. Gagnante de sa deuxième sortie à 2ans – après avoir un peu manqué

ses débuts dans le Prix de la Cascade (F) alors qu’elle était assez jouée –Thai

Haku a gagné sa Listed en 2010 dans le Prix La Sorellina (L). Elle a couru à

Meydan cet hiver, y terminant deuxième des Cape Verdi Stakes (Gr2). Deuxième

mère d’Albaraah, Vingt et Une (Sadler’s Wells) a gagné à 3ans, mais elle a

surtout pour elle d’être la sœur de plusieurs bons éléments. Ses frères ont

pour nom Hernando,  Johann Quatz et

Adnaan, dont les exploits sont encore dans beaucoup de mémoires.