Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Qatar prix de l’abbaye de longchamp (gr1) : tangerine trees, un nouveau "magicien du sprint

Autres informations / 03.10.2011

Qatar prix de l’abbaye de longchamp (gr1) : tangerine trees, un nouveau "magicien du sprint

Jusqu’à

dimanche, Tangerine Trees (Mind Games) évoluait parmi les bons sprinters

d’Angleterre. Vainqueur de Gr3 et de Listed, il était loin de faire partie de

l’élite. Mais la "magie du sprint" a opéré dans le Qatar Prix de

l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Et une nouvelle fois, dans ce sport particulier où

la forme du moment prime sur toute autre considération, un gagnant surprise a

émergé [sa cote était de 20/1, ndlr]. Exit les Prohibit (Oasis Dream) et Margot

Did (Exceed and Excel), gagnants de Grs1 sur les courtes distances et favoris

de l’épreuve. Tangerine Trees est venu bouleverser le semblant de hiérarchie

installé. Vite en tête, il a contré toutes les attaques en cheval endurci. Il

est vrai que Tangerine Trees est un cheval d’expérience. En arrivant à

Longchamp, il avait déjà disputé trente-trois courses pour onze succès, dont

six dans des handicaps, les courses parfaites pour endurcir un cheval, à plus

forte raison un sprinter. Éleveur de Tangerine Trees, Marie Matthews nous a

confié : « C’est absolument incroyable. Nous savions que c’était un bon cheval

mais nous ne pensions pas qu’il pouvait devenir un crack sprinter. Il a

continué encore et encore à la même vitesse. C’est impressionnant. Je vis le

plus beau moment de ma vie aux courses. » Nettement battu par Prohibit à Royal

Ascot et par Sole Power (Kyllachy) à Haydock dans un Gr2, Tangerine Trees a

pris une éclatante revanche. Il n’avait plus couru depuis son succès dans une

Listed, le 27 août. Il est donc arrivé avec de la fraîcheur sur la course. Mais

il faut dire que les sprinters se préparent très rapidement.

UN

PREMIER GR1 POUR TOM EAVES

Premier

jockey de l’entraîneur Bryan Smart, Tom Eaves, 30 ans, a remporté son premier

Gr1 dans cette "Abbaye". Il a su gérer sa course à l’avant, d’autant

qu’il connaissait son cheval par coeur. Tom Eaves nous a déclaré : « Cette

victoire est fantastique, c’est mon premier Gr1 ! Je trouve que nous sommes

allés très vite, mais, au final, cela m’a paru facile. Le cheval a été parfait.

Il était bien devant et il fallait en profiter. Le cheval a bien répondu. »

Mentor du gagnant, Bryan Smart était connu en France pour avoir entraîné Sil

Sila, lauréate du Prix de Diane (Gr1) 1996. Il était absent de Longchamp

dimanche car il veillait son père malade.

UN TEMPS

EXCELLENT

Le temps

de ce seul Gr1 sur le sprint en France est excellent: 55’’53. Bien sûr,

Tangerine Trees est loin de celui réalisé par Habibti, mais son temps est à

classer parmi les six meilleurs de la course.

SECRET

ASSET UN AUTRE CHEVAL DE HANDICAP

Comme le

lauréat, Secret Asset (Clodovil) a couru dans les handicaps. Il avait gagné une

petite épreuve à Goodwood dans cette catégorie puis un gros handicap à York.

Sur la pente ascendante, il a confirmé ses progrès par une fin de course

remarquable à la corde. Son entraîneur, Jane Chapple-Hyam, nous a déclaré : «

Secret Asset avait effectué de très bonnes performances dans des handicaps de

haut niveau. On tentait un coup aujourd'hui, le lot nous paraissait moins

relevé que les autres années. Le cheval a fait une superbe course, nous sommes

ravis. Maintenant, nous allons le préparer pour Dubaï. »

SOLE

POWER, LA "NOTE" DE LA COURSE

Vainqueur

des Nunthorpe Stakes (Gr1) à 3ans, Sole Power (Kyllachy) n’avait pas réussi les

performances dignes de sa classe cette année. Dimanche, nous avons pourtant

revu le vrai Sole Power. Repris en partant, malgré son numéro 2 dans les

stalles, il a été obligé de louvoyer dans le parcours, avant de transpercer le

peloton pour mourir à un nez de Secret Asset. Sa fin de course l’a montré en

grande forme, mais le programme européen des sprinters se réduit fortement

désormais.

FORMIDABLE

MAR ADENTRO

Handicapé

par un numéro 21 dans les stalles l’an passé, Mar Adentro (Marju) n’avait pas

un numéro de corde idéal cette année non plus. Parti de la stalle 15 [sur 15,

ndlr] , il n’a pu se faire emmener suffisamment loin. Auquel cas, il aurait pu

envisager la victoire. Mais il répète sa performance de l’an dernier. Son

entraîneur, Richard Chotard, nous a dit : « À cause de son mauvais numéro, il

n'a pas eu de dos, de cheval pour l'emmener et a dû fournir son effort seul.

Une nouvelle fois, il court de première. Il bat des bons chevaux comme Prohibit

qui venait de le devancer. Il aurait pu gagner, je pense. Thierry Jarnet trouve

que le cheval n'a rien à voir avec celui de l'année passée. Il est beaucoup

plus fort. »

WIZZ

KID, MALHEUREUSE UNE NOUVELLE FOIS

Gênée

dans les Nunthorpe Stakes, Wizz Kid (Whipper) n’a pas eu un parcours très

heureux dans "l’Abbaye". Reprise plusieurs fois, elle est

certainement la grande malheureuse de la course. Son jockey, Ioritz Mendizabal,

nous a déclaré : « Elle court très bien, ayant été un peu prise de vitesse

après quatre cents mètres, mais s’est bien ressaisie pour finir. Nous avons été

aussi un peu gênés. Dommage… » Favori, Prohibit est mal parti, contrairement à

son habitude. Ensuite, il n’a pas été dans un grand jour, ne doublant aucun de

ses rivaux.

UNE

DEUXIEME MERE TROISIEME DES CORONATION STAKES

Deuxième

mère de Tangerine Trees, Zarani Sidi Anna (Danzig) a gagné quatre courses. Elle

s’était aussi classée troisième des Coronation Stakes (Gr1) et deuxième des

Nell Gwynn Stakes (Gr3) derrière la championne Sayyedati. Elle a donné Satono

Throne (Woodman), gagnant de cinq courses pour plus de 800.000 $. Père de

Tangerine Trees, Mind Games est un étalon peu connu en France. Deux fois placé

des King’s Stand Stakes (Gr2 à l’époque), il a transmis sa vitesse à son fils.