Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Qatar prix de l'opera

Autres informations / 01.10.2011

Qatar prix de l'opera

GR1 -

PLAT - FEMELLES - 350.000€ - 2.000M (G. P.) - POUR JUMENTS DE 3 ANS ET

AU-DESSUS. POIDS: 3 ANS, 56 K.

ANNOUNCE

EN QUETE D’UN DEUXIEME GR1

Announce

(Selkirk) est la seule lauréate de Gr1 au départ de ce Qatar Prix de l’Opéra

(Gr1). Elle s’était imposée cet été à Deauville dans le Prix Jean Romanet

(Gr1). Une victoire méritée pour celle qui avait déjà remporté deux Grs3. Avec

l’âge, elle est devenue aussi bonne sur 2.000m qu’elle avait pu l’être sur

2.400. À Deauville, elle a pu placer une pointe de vitesse redoutable pour

dominer sa compagne de couleurs, la bonne Timepiece (Zamindar), gagnante de

Gr1. Seul doute entourant sa candidature : les protégés d’André Fabre ont été

malades dernièrement. Mais si son mentor la supplémente pour courir ici, c’est

qu’elle a dû montrer qu’elle était au top de sa forme.

LA BELLE

HISTOIRE D’HAYA LANDA PEUT SE POURSUIVRE

Cette

édition 2011 du Prix de l’Opéra est moins relevée que précédemment. Plusieurs

pouliches qui auraient pu le courir se sont en effet orientées vers

"l’Arc". Cela laisse le champ libre pour la victoire à des pouliches

comme Haya Landa (Lando), excellente quatrième du Prix de Diane - Longines

(Gr1). La pensionnaire de Sylvie Audon a très bien travaillé, mieux qu’avant le

"Diane" et elle devrait réussir une performance de choix. Haya Landa

reste sur une troisième place dans le Prix de la Nonette (Gr2) derrière Epic

Love (Dansili), deuxième, qu'elle retrouve ici. Justement, Epic Love, protégée

de Pascal Bary, fait partie des meilleures pouliches de sa génération et le bon

terrain conviendra très bien à ses aptitudes. On suivra également Sandy’s Charm

(Footstepsinthesand), brillante lauréate du Prix de Lieurey (Gr3) sur 1.600m.

Elle revient sur 2.000m mais elle a fait de cette course son objectif de

l’automne.

DJUMAMA

ET BANIMPIRE, LES DEUXIEMES DU PRIX DE DIANE ALLEMAND ET DES IRISH OAKS

En

Allemagne, Djumama (Aussie Rules) est considérée comme une très bonne pouliche.

Elle a d’ailleurs conclu deuxième du Prix de Diane germanique (Gr1) derrière

Dancing Rain (Danehill Dancer), gagnante auparavant des Oaks d’Epsom (Gr1).

Dure à la lutte, elle peut attaquer de loin, d’autant qu’elle possède de la

tenue. Autre étrangère de qualité, Banimpire (Holy Roman Emperor) compte cinq

victoires de Groupes. Comme Djumama, elle a de la qualité puisqu’elle a fini

deuxième des Irish Oaks (Gr1). Même si elle est plus performante sur la

distance classique, le lot de dimanche est dans ses cordes et elle ne

surprendrait personne si elle décrochait enfin son premier Gr1.