Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Qatar prix de l’opera (gr1) : nahrain ou le vibrant hommage de roger varian a michael jarvis

Autres informations / 03.10.2011

Qatar prix de l’opera (gr1) : nahrain ou le vibrant hommage de roger varian a michael jarvis

 

 

L’émotion

était palpable après l’arrivée du Qatar Prix de l’Opéra (Gr1). D’une part,

parce qu’il y avait réclamation de Maxime Guyon, deuxième avec Announce

(Selkirk), contre la lauréate, Nahrain (Selkirk). Et, d’autre part, le plus

important, parce que le jeune entraîneur de Nahrain, Roger Varian, était en

passe de signer sa première victoire de Gr1. Et ce, quelques jours seulement

après le décès de Michael Jarvis, l’entraîneur britannique dont il a été

l’assistant avant d’obtenir sa licence en février. Après une brève enquête, le

résultat a été maintenu logiquement. Le léger mouvement de Lanfranco Dettori,

en selle sur Nahrain, pour sortir de la corde, n’a pas empêché Maxime Guyon de

solliciter sa partenaire. Roger Varian a donc pu savourer son premier Gr1 et

rendre hommage à son patron enterré vendredi : « Nous avons perdu un grand

homme en la personne de Michael Jarvis et cette victoire, je la lui dédie.

C’était un homme extraordinaire, nous a avoué Roger Varian. J’ai été très

chanceux de travailler avec lui. Il m’a soutenu au moment de mon installation.

» Effectivement, le Cheikh Ahmed Al Maktoum était un propriétaire de Michael

Jarvis et il n’a pas hésité à confier des chevaux à Roger Varian. À l’issue de

ce Prix de l’Opéra, il peut être satisfait de son choix. Son jeune entraîneur a

su amener sa pouliche au top et la faire progresser au fil de la saison.

Gagnante d’un maiden, puis d’un handicap et d’une Listed, elle a fait le grand

saut en gagnant "l’Opéra", restant ainsi invaincue en quatre courses.

Et son mérite est d’autant plus important qu’elle n’a débuté que cette année et

n’avait pas couru depuis le début du mois de juillet. Face à des pouliches

d’expérience, sa performance est remarquable. Il faut également rappeler

qu’elle a apporté un 501e Groupe à Lanfranco Dettori.

UN PARI

AUDACIEUX RECOMPENSE

En

venant courir dans le Prix de l’Opéra, Roger Varian était conscient de la

difficulté de son pari avec sa pensionnaire Nahrain. Mais sa protégée l’a

conforté dans son pari. Bien placée dans le parcours, elle a galopé dans le

sillage de Shamardanse (Shamardal), leader de Sandy’s Charm

(Footstepsinthesand), le long de la corde. En grande forme, Lanfranco Dettori

lui a concocté l'un des parcours dont il a le secret. À mi-ligne droite, Maxime

Guyon l’a laissée "dans la boîte", mais, avec délicatesse, le jockey

des "Godolphin" est sorti sans véritablement contrarier Announce. Sa

partenaire, Nahrain, a répondu à tous les assauts de la pensionnaire d’André

Fabre, résistant d’un nez à cette dernière pour finir. Une victoire qui s’est

jouée dans la dernière foulée. Et qui permet à Nahrain de repartir de Longchamp

avec le statut d’une pouliche dont on ne connaît pas réellement les limites.

Roger Varian a ajouté : « Je n’étais pas sûr d’avoir gagné au passage du

poteau. C’est une pouliche qui travaille toujours bien, mais j’avoue que

c’était ambitieux de venir courir dans un Gr1 après une victoire dans une

Listed. Mais ces derniers jours, elle avait montré de belles choses. Elle a eu

une course difficile aujourd’hui et peut-être qu’il va lui falloir du temps

pour récupérer. Nous verrons donc plus tard ce que nous ferons. »

UN

DOUBLE DE SELKIRK

L’arrivée

de ce Prix de l’Opéra s’est conclue sur un doublé de filles de Selkirk (Sharpen

Up), Nahrain et Announce. Deux pouliches qui sont faites de la même façon :

alezanes, elles ont un modèle très puissant. Quadruple lauréat de Groupe,

Selkirk était un miler. Il est notamment le père de Daryakana, lauréate du Hong

Kong Vase (Gr1).

ANNOUNCE

PASSE A UN NEZ D’UN DEUXIEME GR1

Announce

était la seule lauréate de Gr1 au départ. Elle a d’ailleurs failli en ajouter

un deuxième à son palmarès. Elle a eu un excellent parcours dans le sillage de

Nahrain. Mais elle a dû temporiser un peu avant de placer son attaque. Et elle

a besoin de temps pour se lancer et trouver sa cadence. Maxime Guyon n’a pu la

lancer de loin et, malgré une belle défense, elle a dû céder sur le poteau,

alors qu’elle était en tête, avant et après le disque final. « Elle aime ce

terrain et a très bien couru, nous a dit Lord Teddy Grimthorpe, racing manager

du prince Khalid Abdullah. Nous déciderons prochainement si nous allons

l’engager dans le Breeders’ Cup Filly and Mare Turf. »

UNE

HONORABLE BANIMPIRE

Deuxième

des Irish Oaks (Gr1), Banimpire (Holy Roman Emperor) avait démontré beaucoup de

qualité et elle s’engageait avec une bonne chance dans ce Gr1. Très courageuse,

elle a su conserver la troisième place. « Il n’est pas sûr qu’elle recoure

cette saison, nous a confié Jim Bolger, entraîneur de Banimpire. On devrait la

garder à l’entraînement l’an prochain. C’est incroyable, ce qu’elle fait. Elle

donne toujours tout ce qu’elle a. Cela a été le cas aujourd’hui. Elle s’est

bien défendue et elle est battue par deux pouliches meilleures qu’elle. »

SANDY’S

CHARM SUR UNE DISTANCE "LIMITE"

Sandy’s

Charm a bénéficié d’un train élevé. Mais elle n’a pu avoir la même accélération

que lors de son succès de Gr3 sur une distance de 2.000m. David Powell,

représentant de Magalen Bryant, propriétaire de Sandy’s Charm, nous a déclaré:

« Sandy's Charm a fait une bonne course, mais nous avions un doute sur sa

tenue. Nous en sommes convaincus désormais, elle ne tient pas 2.000m. Il y a

d'ailleurs très peu de "Footstepsinthesand" qui sont capables de

couvrir des distances plus longues que le mile. Nous avions tenté ce pari parce

que la distance de sa mère était 2.400m et qu'elle avait même couru en

obstacle. L'ancienne version du Prix de l'Opéra, sur 1.850m, lui aurait

beaucoup plus convenu. »

UNE

FILLE DE BAHR

Mère de

Nahrain, Bahr (Generous) a terminé deuxième des Oaks d’Epsom, troisième des

Oaks d’Irlande , cinquième du Prix Vermeille (Grs1), tout en ayant gagné les

Ribblesdale Stakes (Gr2). Elle a donné Baharah (Elusive Quality), plusieurs

fois placée de Listeds. Tante de Nahrain, Clerio (Soviet Star) est lauréate de

Gr3 au Curragh pour l’entraînement d’Henri-Alex Pantall.