Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Qatar prix jean-luc lagardere (gr1) : dabirsim nous a donne de grands frissons

Autres informations / 03.10.2011

Qatar prix jean-luc lagardere (gr1) : dabirsim nous a donne de grands frissons

La

victoire de Dabirsim (Hat Trick) dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) a

été le premier grand frisson de la journée. Dans le style, cette course a été

un vrai moment de sport. Dabirsim a conservé son invincibilité au prix d’une

phénoménale accélération. Une fois le poteau franchi, le public de Longchamp a

tout de suite compris qu’il venait d’assister à une merveilleuse performance,

un instant de classe pure, une course d’anthologie. Et pourtant, quand Lanfranco

Dettori a fait le choix de passer par le chemin de la corde pour fournir son

effort, les supporters de Dabirsim ont eu peur, très peur. Il aurait pu tomber

sur un mur, se faire tasser par un de ses adversaires, mais il n’en a rien été.

L’habileté de son jockey italien lui a donné des ailes et en quelques foulées,

il a réussi à combler son écart, se frayer un chemin et passer le poteau en

vainqueur. Tout cela sans un seul coup de cravache. « Frankie a un peu joué

avec mes nerfs, avoue Christophe Ferland. Mais ce qui s’est passé est

magnifique. À l’entrée de la ligne droite, je me suis dit qu’il y avait un

problème. C’était mal engagé, il y avait beaucoup de chemin à refaire sur le

leader. Mais le cheval est venu dans un éclair de classe. Il a un changement de

vitesse phénoménal, c’est un extraterrestre. » Dabirsim demeure désormais

invaincu en cinq tentatives dont deux Grs1, suite à son sacre dans le Darley

Prix Morny (Gr1). Il a finalement devancé de très peu Sofast (Rock of

Gibraltar) et le grand animateur Salure (Sakhee).

L’AVENIR

DE DABIRSIM

Ses

limites sont encore inconnues, mais un poulain classique se dessine en lui.

Physiquement, il n’a déjà rien d’un 2ans et on imagine déjà le cheval qu’il va

être. Un peu à l’image de son père, Hat Trick, un cheval massif, avec des

points de force hors du commun. Dabirsim va évidemment être engagé dans la

Poule d’Essai et les 2.000 Guinées (Grs1), avec, sans aucun doute possible, un

statut parmi les favoris. Aujourd’hui, l’arrivée jugée au deuxième poteau lui a

été très bénéfique, il a pu prendre son temps avant de passer à l’offensive et

a seulement eu à gérer son effort. La Poule d’Essai est jugée, elle, au premier

poteau, la ligne droite étant ainsi beaucoup moins longue. Le profil de

Newmarket semble donc mieux lui convenir, sachant qu’il est capable d’attendre

pour faire parler sa vitesse. « Désormais, Dabirsim va partir en vacances,

c’est sa dernière course de l’année, poursuit son mentor. Il est invité à

courir le "Breeders’ Cup", mais nous n’irons pas, ça n’était pas son

programme et on va s’en tenir à ce qu’on a prévu. Il sera engagé dans les

"Guinées" et la "Poule". » Dabirsim est d’ores et déjà

proposé à la cote de 8/1 chez les bookmakers dans le classique anglais.

DE LA

TESTE A LONGCHAMP

Dabirsim

est entraîné sur le site de La Teste en Gironde. Il y a d’ailleurs fait ses

gammes avant de partir pour Deauville affronter ce qui se faisait de mieux. «

Quand il a débuté à La Teste, il courait hors de son rythme et a été contraint

de tout faire devant. C’était un peu n’importe quoi, alors j’ai préféré rester

à la maison pour sa deuxième course plutôt que d’aller tout de suite en région

parisienne. Il fallait qu’il apprenne quelque chose avant de franchir les

paliers. Mais, déjà, à cette époque, on l'imaginait comme un poulain de Groupe.

Mes rêves étaient alors le "Morny" et le Grand Critérium. Mais on ne

pouvait pas oser le penser à voix haute. » Au-delà de ses sorties publiques,

Dabirsim a été préparé pour le Prix Jean-Luc Lagardère sur les pistes de La

Teste et Bordeaux-Le Bouscat. « Sa préparation s’est très bien passée, poursuit

son entraîneur. Il a travaillé sur la piste de La Teste avec tournant, alors

que pour le Prix Morny, on avait travaillé sur la piste en ligne droite. On est

aussi allé à Bordeaux, qui est un hippodrome au profil très proche de celui de

Longchamp avec une fausse ligne droite. C’est un cheval très calme et facile à

entraîner, un rêve pour tout entraîneur. »

LANFRANCO

DETTORI :« DABIRSIM EST PEUT-ETRE LE MEILLEUR 2ANS QUE J’AIE MONTE DANS MA

CARRIERE »

JOUR DE

GALOP. – LANFRANCO, QU’EST-CE QUE ÇA VOUS FAIT DE REMPORTER VOTRE 500E GROUPE

DANS CETTE EPREUVE ?

Lanfranco

Dettori. – C’est vraiment formidable. J’ai bien fait d’attendre cette journée,

pour l’obtenir dans ce Gr1. C’est un grand jour pour moi, pour Christophe et

toute l’équipe autour de Dabirsim.

VOUS

AVEZ MONTE UNE COURSE IMPRESSIONNANTE, VOUS AVEZ CONSCIENCE D'AVOIR FAIT VIBRER

LES TRIBUNES DE LONGCHAMP ?

Je me

suis aussi fait peur à trois cents mètres du poteau, il restait beaucoup de

terrain à couvrir. Mais le cheval a tout de suite répondu à mes sollicitations

et je n’ai finalement pas eu besoin de sortir la cravache. Il a placé une

accélération exceptionnelle, et, même si on est venu assez tard, j’avais la

conviction qu’il avait les moyens de le faire. C’est un cheval vraiment

impressionnant, peut-être le meilleur 2ans que j’aie jamais monté.

SOFAST,

MOINS VITE QUE DABIRSIM

Dabirsim

et Sofast ont eu une course quasi-similaire. Ils ont tous les deux attendu

durant le parcours et ont démarré en même temps dans la phase finale. Mais

Sofast a mis un peu plus de temps pour se lancer véritablement et a perdu un

peu de terrain au démarrage. Une fois équilibré, il est allé très vite. Il est

même le seul qui a pu rivaliser avec la vitesse de Dabirsim, finissant au même

rythme. « Une fois bien équilibré, il a fourni une bonne accélération, confirme

Olivier Peslier. Je n’ai pas voulu trop forcer au départ, il lui faut du temps.

Il lui manque un peu de vitesse pour être très performant sur cette distance et

sera sans doute un peu plus à l’aise sur le mile. » Freddy Head, son

entraîneur, confirmait ensuite les propos de son jockey : « Il a eu un peu de

mal à sortir à deux cent cinquante mètres du but, quand Dabirsim a placé son

accélération, mais je ne pense pas que ça change le résultat. Il court très

bien. »

SALURE

GARDE LA TROISIEME PLACE DE PEU

Grand

animateur de l’épreuve, Salure a pris les devants dès l’ouverture des stalles.

Difficile à canaliser, il a eu autant de mal à tourner en entrant dans le

virage et s’est déporté à plusieurs mètres de la corde. Il a ensuite pris le

large sur ses adversaires, les devançant de dix longueurs. Il a gardé son

avantage jusqu’au passage du premier poteau, mais son avance s’est sensiblement

réduite. Il n’a ensuite rien pu faire pour contrer le retour de Dabirsim et a

failli résister à Sofast, qui lui a pris une courte tête. Veneto (Panis) a pris

une excellente quatrième place, à un nez de Salure, et a ravi son entourage. «

Sa performance nous montre qu'il est bon et qu'il a le niveau de ces

courses-là, nous a confié Bruno de Montzey. En dernier lieu, il avait effectué

une très bonne performance, aussi pouvions-nous tenter de courir ce dimanche.

Contrairement à son frère milanais, il est un peu plus tardif car il commence

seulement à venir. Nous sommes très contents de sa place, notamment en souvenir

de son frère. Également, je suis heureux pour mon beau-père, Jean Guillemin. »

LE

PETIT-FILS D’UNE CHAMPIONNE

Élevé en

Bretagne par Madame Michel Monfort, Dabirsim a pour mère une américaine,

Rumored (Royal Academy), qui a pris deux places aux États-Unis. À ce jour, son

meilleur produit a été Prefered Yield (High Yield), placé de Listed aux

États-Unis. Rumored a été achetée par Samuel Blanchard pleine de Hat Trick aux

ventes de Keeneland, en novembre 2008, pour Michel Monfort. La deuxième mère de

Dabirsim est Bright Generation (Rainbow Quest), championne en Italie à 3ans.

Elle a gagné les Oaks d’Italie (Gr1 à l’époque) et a aussi terminé deuxième des

Moyglare Stud Stakes (Gr1). Hat Trick, le père de Dabirsim, était entraîné au

Japon par Katsuhiko Sumii. Il est stationné aux États-Unis, à Walmac

International. Son premier gagnant en France est un 2ans. Très bon miler, Hat

Trick a notamment remporté en 2005 le Mile Championship et le Hong Kong Mile

(Grs1).