Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Rencontre, louis duquesne : « on profite un maximum »

Autres informations / 02.10.2011

Rencontre, louis duquesne : « on profite un maximum »

L’Écurie

La Boétie a deux partants dimanche. Spectacle du Mars (Martillo), dans le Qatar

Prix de l’Abbaye de Longchamp et, surtout, Testostérone (Dansili) dans le Qatar

Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1). Propriétaire d’une dizaine de chevaux, Louis

Duquesne va vivre un dimanche magique. Pour Louis Duquesne, ce dimanche est «

tout simplement incroyable. En début de saison, si on m’avait annoncé cela,  je ne l’aurais pas cru. Aujourd’hui, nous

sommes là, au départ, alors on en profite un maximum. » L’Écurie La Boétie ne

sera pas favorite, que ce soit avec Spectacle du Mars ou avec Testostérone.

Mais l’un comme l’autre ont gagné le droit d’être au départ dimanche. « Courir

"l’Arc" avec Testostérone, c’est quelque chose de particulier. Depuis

ses débuts, cette pouliche nous a fait plaisir. Elle a franchi chaque nouvelle

marche une par une et, à chaque étape, elle nous a fait rêver. Je ne sais pas

comment traduire le fait de la voir au départ de la plus grande course du

monde. » Certains propriétaires attendent plusieurs années pour avoir un

partant dans "l’Arc", où dans l’une des épreuves l’entourant le

dimanche. Louis Duquesne, lui, n’a attendu que quatre ans. « Je suis

propriétaire de chevaux depuis 2007. C’est un peu une histoire familiale.

Enfant, j’allais souvent aux courses avec mon frère aîné. Également, mon

entourage est féru d’équitation, sous toutes ses formes. Ensuite, après des

déjeuners à France Galop et le travail du département marketing, j’ai fini par

demander mes couleurs. Leur travail a porté ses fruits. » Actuellement, Louis

Duquesne est le propriétaire d’une dizaine de chevaux. « En regardant ceux qui

réussissaient, sans être de très gros propriétaires, je me suis aperçu qu’avoir

dix, quinze chevaux, c’était un bon niveau. Un bon niveau de stabilisation

entre les bonnes surprises et les mauvaises, car il y en a aussi… » Pour ses

achats de chevaux, Louis Duquesne privilégie plutôt « les achats clé en main.

Soit dans les breeze-up ou les ventes de chevaux à l’entraînement, soit aussi

dans les "réclamer". C’est dans un "réclamer" que nous

avons acquis Spectacle du Mars. » Louis Duquesne est également éleveur. Il

détient des parts dans des poulinières qui sont placées au Haras du Cadran.

 

LES

ATTENTES DE LOUIS DUQUESNE POUR DIMANCHE

Spectacle

du Mars ne sera pas favori de "l’Abbaye", alors qu’il l'était dans le

"Petit Couvert" (Gr3). Constant tout au long de la saison, il a le

droit de s’aligner dans la finale française des sprinters. « On se fait plaisir

avec Spectacle du Mars. Sa performance dans le Gr3 préparatoire n’est pas à

prendre au pied de la lettre, car il a été gêné peu après le départ. Il a

réalisé une saison exceptionnelle. Il a gagné sa Listed et a encore progressé

par rapport à l’an dernier. Après sa course de dimanche, il aura mérité du

repos avant d’attaquer 2012, où, on espère qu’il va encore continuer à afficher

des progrès. » Testostérone se présente dans "l’Arc" avec un rôle d’outsider.

Mais elle peut se monter près de la tête, ce qui est un avantage énorme dans ce

genre de course. « Il fallait trois paramètres avec elle : un bon numéro de

corde, un bon terrain et du train. Les trois sont réunis pour dimanche.

Testostérone a bien travaillé et, dans le "Vermeille", il ne faut pas

oublier qu’elle effectuait une rentrée. Elle va faire sa valeur dimanche et

cela va permettre aussi de l’étalonner à ce haut niveau. Elle a gagné son Gr2

dans le "Malleret" et est engagée dans "l’Arc" depuis le

printemps. Courir un autre Gr2 n’aurait pas un grand intérêt et courir

"l’Arc" n’a rien d’illogique. »