Saint-cloud, criterium international (gr1) : aidan o’brien, pour une passe de trois pas jouee d’avance

Autres informations / 29.10.2011

Saint-cloud, criterium international (gr1) : aidan o’brien, pour une passe de trois pas jouee d’avance

Lauréat

des deux dernières éditions du Critérium International (Gr1) avec Jan Vermeer

(Montjeu) et Roderic O’Connor (Galileo), Aidan O’Brien pourrait réaliser la

passe de trois grâce à Learn (Galileo). Pourtant, le poulain reste « seulement

» sur une quatrième place, sur cinq, dans le Racing Post Trophy (Gr1), écrasé

par son compagnon d’écurie, Camelot (Montjeu). Learn avait auparavant gagné

facilement son maiden dans un lot qui ne semble pas exceptionnel.

LES

POULAINS FRANÇAIS ONT UNE BELLE CARTE A JOUER

C’est

peut-être donc la bonne année pour qu’un poulain français reprenne le pouvoir à

Saint-Cloud, et ce poulain pourrait bien être Saint Pellerin (Konigstiger), qui

reste sur sa deuxième place dans le Prix des Chênes (Gr3), derrière Vizir Béré

(Hurricane Cat), vendu ensuite à Hong-Kong. Le représentant de Gérard

Augustin-Normand, qui avait montré le chemin à son rival à Longchamp, va

découvrir dimanche un terrain plus souple qui devrait servir ses intérêts,

comme l’indiquent ses origines germaniques. Saint Pellerin a toujours répondu

présent depuis ses débuts en juin, et il devrait de nouveau défendre chèrement

ses chances dimanche. Pour rendre le Critérium International à la France, on

peut aussi compter sur French Fifteen (Turtle Bowl). Nettementbattu dans le

Prix Thomas Bryon (Gr3) par l’impressionnant Abtaal (Rock Hard Ten), que

Jean-Claude Rouget a préféré préserver pour l’an prochain, French Fifteen a

gagné le sprint du peloton. Après avoir semblé dominé, il a fini très vite,

pour prendre la deuxième place du Gr3, et cette performance lui donne le droit

d’émettre des ambitions à ce niveau, surtout dans ce lot qui ne semble pas nous

réserver un vrai épouvantail. Il va retrouver Ice Cool (Lateral), qu’il a

devancé au début du mois. VENETO POUR FAIRE MIEUX QUE SON FRERE

Comme

Learn, Veneto (Panis) peut revendiquer une quatrième place dans un Gr1, mais,

contrairement au poulain irlandais, ce n’était pas, et de loin, une

avant-dernière place ! Dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), le frère de

Milanais a fourni une performance peu commune et, sans pouvoir rivaliser avec

le phénomène Dabirsim (Hat Trick), il s’est remarquablement défendu, terminant

à un nez de Salure (Sakhee), lui-même devancé uniquement d’une courte tête par

Sofast (Rock of Gibraltar). Il va découvrir les 1.600m et tentera de faire

mieux que son frère, sixième de cette course en 2008. Plus tardif que Milanais,

il n’a peut-être pas montré toute l’étendue de ses possibilités.

RIEN A

PERDRE…

Kendam

(Kendargent) va elle aussi découvrir le mile. Elle reste sur son succès dans le

Prix Éclipse (Gr3), sur les 1.200m en ligne droite de Maisons-Laffitte, et va

découvrir un tout autre sport, sur un hippodrome qu’elle n’a encore jamais

foulé. Pour cette pouliche, qui a déjà gagné son groupe, ce Critérium ne peut

être qu’un bonus. Autre poulain qui n’a rien à perdre, Vasco Béré (Hold that

Tiger) passe des «B» aux Grs1. Freddy Head, qui entraîne ce poulain ayant

débuté sa carrière en Espagne, nous a confié : « Il est en plein progrès et

c’est ce qui nous a décidés à tenter le coup. Également, l’opposition française

ne me paraît pas plus relevée que cela. La course est très ouverte. L’autre

jour, dans une «B», à Saint-Cloud, Vasco Béré aurait, à mes yeux, lutté pour la

victoire s’il avait eu le passage. Le cheval est bien et n’a rien à perdre en

se présentant ici. » Enfin, on suivra avec intérêt la deuxième sortie de Salair

Haut (Dalakhani), très plaisant lauréat pour ses débuts sur cette piste, au

début du mois. Il affronte un tout autre lot dimanche, mais Mikel Delzangles

l’estime, et a sans doute été aussi tenté par une opposition sans «terreur».