Saint-cloud, prix de flore (gr3) : une rentree ambitieuse pour izzy top

Autres informations / 24.10.2011

Saint-cloud, prix de flore (gr3) : une rentree ambitieuse pour izzy top

Depuis

l’ouverture du Prix de Flore (Gr3) aux juments d’âge en 1981, elles s’y sont

imposées huit fois seulement. Et encore, sportivement, ce chiffre retombe à

sept puisque l’édition 2010 du Prix de Flore avait souri à Valasyra (Sinndar),

alors âgée de 3ans, qui s’était jouée de son rôle de leader de Rosanara

(Sinndar) pour s’imposer. Malheureusement, des traces infimes de betamethasone

(la pouliche avait été infiltrée quatorze jours avant la course dans les

boulets des antérieurs et son métabolisme aurait dû avoir éliminé toutes traces

du produit dans ce délai, ndlr) avaient été retrouvées dans ses prélèvements

d’après course. Valasyra avait alors perdu son titre, offrant une victoire sur

tapis vert à Board Meeting (Anabaa), la 4ans d’Élie Lellouche. Cette année, les

3ans sont inhabituellement moins nombreuses au départ. Pourtant, c’est bien une

cadette qui semble la mieux armée. Présentée par John Gosden, Izzi Top

(Pivotal) reste sur une troisième place dans les Investec Oaks (Gr1) sur la

piste d’Epsom. Elle n’a plus été revue depuis et découvre la France pour sa

rentrée, directement dans un Gr3. À Epsom, Izzi Top avait dominé quelques

sérieuses clientes, à l’instar de Blue Bunting (Dynaformer), qui a ensuite

remporté deux Grs1 et Misty for Me (Galileo), qui a enlevé les Pretty Polly

Stakes (Gr1) après coup. Izzi Top avait réalisé quelque chose de fort ce

jour-là, d’autant plus qu’elle n’avait jamais participé à une épreuve de

Groupe. Elle s’était seulement imposée dans une Listed à Newbury, en devançant

d’une tête la future double lauréate de Gr1 Dancing Rain (Danehill Dancer), qui

a pris sa revanche dans le classique d’Epsom.

DARIOLE

EMMENE LA VIEILLE GARDE

Les

juments d’âge sont en surnombre dans cette épreuve, mais sont largement

pénalisées par le poids, deux kilos à rendre à la plupart de leurs cadettes de

3ans. Parmi les «vieilles», retenons en priorité la candidature de Dariole

(Highest Honor). La jument de Pascal Bary était un espoir classique l’année

dernière, mais n’avait pas réussi à se hisser à la hauteur de l’estime que lui

portait son entourage. Elle vient d’effectuer sa rentrée après onze mois

d’absence à la fin du mois de septembre. Pour son retour, Dariole s’est imposée

assez nettement sur le parcours de Maisons-Laffitte. Elle a triomphé d’une

longueur en devançant quelques bonnes valeurs comme Pouvoir Absolu (Sadler’s

Wells). Parmi les autres juments d’âge, retenons Fleur Enchantée (Marchand de

Sable). Elle avait fini cinquième de cette course l’année dernière.

PIRIKA,

L’AUTRE REPRESENTANTE DE TERUYA YOSHIDA

Dariole

et Pirika (Monsun) ont en commun de représenter les intérêts du propriétaire

japonais Teruya Yoshida. Cette dernière, âgée de 3ans, apprécie

particulièrement cette piste de Saint-Cloud pour y avoir réalisé les deux

meilleures performances de sa jeune carrière. Au mois d’avril, Pirika avait

pris la deuxième place du Prix Pénélope (Gr3) sur ce même parcours et reste sur

une deuxième place ici-même dans le Prix Joubert (L), sur une distance

rallongée de trois cents mètres. Pirika est capable de finir ses courses avec

beaucoup de vitesse. En dernier lieu, elle devançait Bugaboo (Dalakhani) d’une

courte tête et ces deux pouliches se retrouvent à nouveau face à face. Bugaboo

court très rarement, elle compte seulement trois sorties, mais a toujours

participé à l’arrivée de ses courses. Dans le Prix Joubert, elle effectuait une

rentrée et devrait être beaucoup plus compétitive désormais.

LES

RECENTES LAUREATES DE LISTED

Parmi

les six 3ans au départ, deux restent sur un succès au niveau Listed, Albaraah

(Oasis Dream) et Andromeda Galaxy (Peintre Célèbre). La première nommée s’est

imposée très facilement sur le parcours de Maisons-Laffitte à l’occasion du

Prix Le Fabuleux (L), tandis qu’Andromeda Galaxy a dû s’employer pour triompher

dans le Prix Charles Laffitte (L) à Fontainebleau.