Sleeping mat, pour se dégourdir les jambes avant son grand objectif

Autres informations / 14.10.2011

Sleeping mat, pour se dégourdir les jambes avant son grand objectif

AUTEUIL, Samedi

En l’absence de Tidara Angel

(Oratorio), lauréate du Prix Alain du Breil (Gr1), que l’on ne reverra pas de l’automne,

Sleeping Mat (Sleeping Car) peut prendre les commandes. Le pensionnaire de Philippe

Peltier a les moyens de devenir le leader des hurdle-racers de 4ans. Surtout

lorsque l’on se remémore sa démonstration dans le Prix de Maisons-Laffitte

(Gr3), pour son premier essai face aux meilleurs. Il avait en effet gagné de huit

longueurs. Son entraîneur a préféré l’engager dans ce Gr3 pour qu’il «crache son

feu» avant le Prix Renaud du Vivier (Gr1). Il nous a confié : « L’écart de temps

entre le Prix de Maisons-Laffitte et le «Renaud du Vivier» était trop important

et c’est la raison pour laquelle je l’ai engagé samedi. Je ne veux pas qu’il arrive

trop frais non plus pour son Gr1. » Invaincu à Auteuil, Sleeping Mat reste sur quatre

succès consécutifs et devrait en ajouter un cinquième.

 

Réapparition de Taikun Tino

Quatrième du Prix Alain du Breil, Taikun Tino (Lost World) fera sa rentrée samedi.

Dans le Gr1 du mois de juin, il pouvait être considéré comme la «note», tant sa

fin de course avait séduit. Ce gagnant du Prix Général de Saint-Didier (Gr3) à Enghien

n’est certainement pas que précoce. Il devrait encore progresser en étant rallongé

en distance.

 

Kaage, pour confirmer la

confiance de son entourage

Depuis le printemps, Yann-Marie

Porzier pense détenir en Kaage (Monsun) un poulain pour le Prix Renaud du

Vivier. Vainqueur de ses deux premières courses en obstacle, il a eu plus de mal

à négocier son passage dans les catégories élevées. Mais, dernièrement, il a laissé

une impression favorable en concluant troisième du Prix de Maisons-Laf fitte. De

quoi justifier pleinement la confiance de son entourage en vue du Gr1.

 

Crios et Lamool, deux

poulains aux profils opposés

François-Xavier de Chevigny sera

doublement représenté dans ce Gr3 avec Crios (Canyon Creek) et Lamool (Mamool).

Le premier fait partie des bons chevaux de sa promotion depuis un an déjà. Excellent

deuxième du Prix de Maisons-Laffitte, il doit profiter du terrain, bon et souple,

pour prendre une nouvelle place. De fait, il n’apprécie pas les terrains trop profonds.

Quant au second, il n’a pas l’expérience de son compagnon d’entraînement, mais sa

fin de course derrière Sandy Cay (Hernando), en a séduit plus d’un.