Un troisieme trimestre excellent pour le pmu

Autres informations / 05.10.2011

Un troisieme trimestre excellent pour le pmu

Quinze

mois après l’ouverture du marché des jeux en ligne, le PMU confirme au

troisième trimestre 2011 la croissance de son activité de paris hippiques,

ainsi que le succès de ses nouvelles offres de paris sportifs et de poker. Sur

les neuf premiers mois de l’année, l’activité globale du PMU est en forte

croissance de 7,7 % à 7,55 milliards d’euros. Les enjeux globaux sont en hausse

de 7,2 % à 2,46 milliards d’euros. Les enjeux hippiques sont en croissance de

6,4 % à 2,34 milliards d’euros et la progression du produit brut des paris

hippiques se situe à 7,1 %. Le pari hippique s’est d’ailleurs trouvé dynamisé

ce troisième trimestre, notamment grâce au niveau exceptionnel de la tirelire

qui se trouve à plus de 10 millions d’euros.

HAUSSE

DE L’ACTIVITE SUR INTERNET ET DEVELOPPEMENT DES PARTS DE MARCHE SUR LES

NOUVELLES ACTIVITES

Au

troisième trimestre, le PMU a fortement développé son activité Internet. La

croissance trimestrielle globale des enjeux on-line s’établit à 33,4 %, le pari

hippique enregistrant une hausse de 37,2 %. Pour la première fois depuis

l’ouverture du marché en ligne en juin 2010, la période permet une comparaison

sur les paris sportifs et le poker. Les nouvelles activités réalisent une

croissance de 41,6 % pour le pari sportif et 23,3 % pour le poker. Pmu.fr

continue de développer ses parts de marché, tant sur le pari sportif (aux

alentours de 20 %) que sur le poker (5 % de part de marché environ). Sur les

neuf premiers mois de l’année, les enjeux Internet tous métiers confondus ont

augmenté de 52,1 % pour atteindre 969,4 millions d’euros. Pmu.fr renforce ainsi

sa position de premier site de pari en France. L’activité on-line est toujours

fortement dynamisée par les produits développés pour les mobiles et tablettes,

qui enregistrent une croissance des enjeux de 194 %.

CROISSANCE

DU RESULTAT NET ET DES RESSOURCES REVERSEES A LA FILIERE HIPPIQUE

Dans le

prolongement de ces bonnes performances, l’activité du PMU devrait atteindre en

2011, 10 milliards d’euros d’enjeux, dont plus de 1,2 milliard sur Internet. Le

pilotage rigoureux de la marge et des charges va permettre une croissance

significative du résultat net, du même ordre que celle enregistrée en 2010.

Cela va entraîner, cette année encore, une augmentation sensible des ressources

financières reversées à la filière hippique française.