Vente d’octobre arqana, jour 4 : le marche domestique resiste, malgre un contexte peu favorable a l’investissement dans les yearlings

Autres informations / 20.10.2011

Vente d’octobre arqana, jour 4 : le marche domestique resiste, malgre un contexte peu favorable a l’investissement dans les yearlings

Cette

dernière journée de la vente d’octobre Arqana s’est conclue par des résultats très

comparables avec ceux de la veille, au niveau des indicateurs que sont les prix

moyen et médian. En revanche, le taux de vendus a glissé à 61 %, alors qu’il

était de 69 % mercredi. Ce que l’on pouvait craindre est donc arrivé : le

nombre de poulains catalogués pour cette vente a atteint les limites de la

capacité d’absorption du marché.  Le

grand enseignement que l’on pourra tirer de cette partie deux, très axée sur la

demande domestique, c’est que les investisseurs français pour les yearlings ne

sont pas légion. Le programme des courses françaises, où un cheval d’âge d’une

valeur somme toute limitée peut gagner correctement sa vie, comporte des freins

importants à ce type d’investissement. Les premiers à en pâtir sont les

éleveurs, qui ont du mal à écouler leur production nombreuse. « Jamais depuis

dix ans, nous n’avions eu autant de poulains catalogués en octobre, expliquait

Éric Hoyeau. Effectivement, on a atteint les limites de ce que le marché peut

absorber, et on essaiera donc l’an prochain de resserrer ce catalogue et

d’accentuer notre travail de sélection. Mais on ne peut occulter le fait qu’il

faudrait peut-être faire évoluer le système des courses françaises, pour que

les éleveurs trouvent davantage de débouchés pour leur production. » Au cumul des

ventes d’août et octobre, le C.A. d’Arqana a progressé de 11,5 % par rapport à

l’an dernier, alors que le prix moyen est passé de 56.000 € à 59.000 €.

Néanmoins, il est intéressant de constater que si environ 700 yearlings ont été

vendus au cours de ces deux ventes françaises, dans le même temps plus de 1.500

yearlings ont trouvé preneurs en Grande-Bretagne, à un prix avoisinant les

70.000 €. Des chiffres en contradiction totale avec le niveau d’allocations

distribuées dans les deux pays… En période pré-électorale, c’est un sujet qui

mérite d’être souligné et réfléchi.

 

LES

FAITS MARQUANTS

UNE

NIECE DE STIKINE POUR SYLVAIN VIDAL

#488 F

HURRICANE RUN & SLYTA, PAR SLICKLY 68.000 €

Vendeur

: Coulonces Consignment

Acheteur

: Sylvain Vidal

Cette

fille de Hurricane Run a animé la salle, en provoquant une jolie bataille entre

Marc-Antoine Berghgracht et Sylvain Vidal, ce dernier ayant le dernier mot à

68.000 €. « Elle est issue d’une très belle famille maternelle. C’est le

premier produit de sa mère, une sœur du bon Stikine, et la deuxième mère de la

pouliche est placée de Gr3. J’aime beaucoup Slickly comme père de mères, et

puis c’est une superbe famille Niarchos, qui a donné Hector Protector, entre

autres… Ce sont des courants de sang qui se marieront bien avec Le Havre. On

sait aussi que Hurricane Run a eu du mal à remplir les juments cette année, et

il n’y en aura peut-être donc pas beaucoup dans les années à venir. C’est une

pouliche très bien proportionnée, avec d’excellents tissus, beaucoup de

présence… Pour moi, c’était la plus belle de la journée. »

 

LE FRERE

DE MURANO IRA CHEZ YAN DUREPAIRE

# 562 M

ORATORIO & ASK FOR LOVE, PAR MONTJEU 65.000 €

Vendeur

: Haras du Mézeray

Acheteur

: Guillaume Gorse

Alors

que les ventes d’octobre se rapprochent de leur clôture, le lot 562 a livré une

belle bataille entre Guillaume Gorse et Sylvain Vidal. Les deux acheteurs se

renvoyaient la politesse à coups de 2.000 €, quand, arrivé à 60.000 €, le

premier nommé a remis une enchère de 5.000 € pour faire plier l’acheteur de Gérard

Augustin-Normand. Le frère de Murano (Whipper), récent lauréat du Prix Saraca

(L) à Maisons-Laffitte, est le troisième produit d’une fille de Montjeu qui n’a

pas couru. Son acheteur nous a confié : « C’est un poulain que j’aimais

beaucoup et que je voulais vraiment acheter. J’ai conscience de l’avoir obtenu

à un prix très élevé, mais il me plaisait beaucoup. Je l’ai acheté pour un

nouveau propriétaire étranger et il va partir à La Teste chez Yan Durepaire.

Son frère a très bien gagné sa Listed, ce qui a fini de me convaincre. »

 

UN FILS

DE SHAMARDAL POUR LE PLUS GROS PROPRIETAIRE TCHEQUE

#540 M

SHAMARDAL & VOLA VOLA, PAR DANEHILL DANCER 58.000 €

Vendeur

: Haras du Bois-aux-Proux

Acheteur

: Chris Richner Bloodstock

Ce fils

de Shamardal, par une placée de Listed en Italie, a atteint les 58.000 €. C’est

Chris Richner qui l’a emporté, expliquant: « Ce qui me plaisait en premier

lieu, c’est son père, Shamardal. Il aurait pu avoir plus de taille, mais il est

fort et compact. Je ne pensais pas le payer autant, mais, heureusement, mon

propriétaire m’a suivi. Il s’agit du Dr Charvat, le plus important propriétaire

tchèque. Il ira donc à l’entraînement en République Tchèque, mais pourrait

revenir courir en France s’il montre de la qualité. » Le Dr Charvat est le

propriétaire du bon Chardonney Tchèque (One Cool Cat), le frère de Shamalgan

(Shamardal).

 

UN

"COUNTRY REEL" POUR DANIEL ALLARD

# 505 M

COUNTRY REEL & STREET MAYA, PAR MTOTO 53.000 €

Vendeur

: Haras du Logis Saint-Germain

Acheteur

: Société d’entraînement Daniel Allard

Cette

année, les produits de l’étalon du Haras du Logis Country Reel se sont montrés

performants. Baïne avait déjà montré les qualités de reproducteur de son père

l’année dernière, et, en 2011, Absolutly Yes, Don’t Teutch et Katmandoune

notamment n’ont fait que les confirmer. Ce mâle a donc probablement profité de

la bonne cote de son père, mais aussi du fait que tous ses frères et soeur se

sont déjà imposés sur la piste. C’est l’entraîneur Daniel Allard qui a signé le

bon pour 53.000 € et nous a expliqué : « C’est un poulain que nous avons vu ce

matin, il nous a plu dans son ensemble. C’est un cheval bien équilibré. Je l’ai

acheté pour Eddir Elounga. » La famille de ce poulain est donc bien vivante, il

ne manque plus qu’un black type au premier niveau pour qu’elle soit complète.

Au deuxième niveau, le caractère gras ne manque pas puisque Street Opera, la

deuxième mère, a donné naissance à deux gagnants de Groupe, Stretarez

(Saumarez) et Street Shaana (Darshaan).

 

UN ACHAT

POUR LE TOUT JEUNE ENTRAINEUR FRANCIS GRAFFARD

#476 F

HIGH CHAPARRAL & SEULE A PARIS, PAR PISTOLET BLEU 42.000 €

Vendeur

: Haras des Granges

Acheteur

: Francis Graffard

Cette

pouliche a été achetée par un tout jeune entraîneur, qui débute son activité ce

week-end à Lamorlaye. Il s’agit de Francis Graffard, qui a longtemps travaillé

au côté d’Alain de Royer Dupré. « Je l’ai achetée pour un client qui préfère

rester anonyme, mais elle ira à l’entraînement chez moi, a-t-il commenté. Je

vais avoir une dizaine de chevaux sous ma responsabilité. Cette pouliche est

très athlétique, avec une belle épaule. Elle est sûrement tardive et devrait

encore beaucoup progresser. Elle a un superbe pedigree que je connais bien. »

L’underbidder était Ghislain Bozo. une "Sunday Break" pour des

propriétaires du sud-ouest

 

#520 F

SUNDAY BREAK & TEXALOUNA, PAR KALDOUN 40.000 €

Vendeur

: Haras de Grandcamp

Acheteur

: Mandore International Agency

Cette

fille de Sunday Break, par une propre soeur de Texalina (Kaldoun), gagnante du

Prix Saint-Roman (Gr3), a atteint les 40.000 €. Elle a été achetée par Nicolas

de Watrigant (Mandore International Agency), qui a expliqué : « C’est une très

bonne pouliche, qui marchait vraiment bien. Elle est très course. Je l’ai

achetée pour deux jeunes propriétaires du Sud-Ouest. Elle va rester en France,

mais nous n’avons pas encore choisi son entraîneur. »

 

MUBARAK

AL NAEMI POURSUIT SON MARCHE DEAUVILLAIS

# 487 M

GOLD AWAY & SLAM’S LEGEND, PAR GRAND SLAM 40.000 €

Vendeur

: La Motteraye Consignment

Acheteur

: Mubarak Al Naemi

Ce fils

de Gold Away est le cinquième lot acheté par le propriétaire qatari Mubarak Al

Naemi. À ce moment de la vente, il se positionne comme le huitième plus gros

investisseur des ventes d’octobre avec cinq lots achetés pour 231.000€. Ce lot

est le premier produit de Slam’s Legend, une jument qui n’a pas couru, mais qui

est issue de England’s Legend (Lure), gagnante des Beverly D. Stakes (Gr1). Ce

poulain ira à l’entraînement chez Jean-François Bernard, qui nous a raconté que

« ce lot faisait partie de la short list de Monsieur Al Naemi. Il a un beau

modèle et de la précocité. »

 

LES

PINHOOKERS TOUJOURS PRESENTS…

#518 M

HOLY ROMAN EMPEROR & TENEPIA, PAR KELTOS 32.000 €

Vendeur

: Haras d’Etreham

Acheteur

: Georges Mullins

Ce

poulain descendant de la bonne sprinteuse tenue de soirée reverra un ring l’an

prochain, puisque c’est Georges Mullins qui a signé le bon à 32.000 €, pour

Willie Browne. « Il était très inquiet de ne pas l’avoir, car pour lui, c’était

le meilleur poulain de la journée. Il sera présenté l’an prochain aux breeze-up

Arqana. »

 

UNE

FAMILLE DE GAGNANTS POUR SYLVAIN VIDAL

# 581 M

SLICKLY & BOCANEGRA, PAR NIGHT SHIFT 32.000 €

Vendeur

: Haras de Meautry

Acheteur

: Sylvain Vidal

La

production de Bocanegra n’est pas la plus qualiteuse mais elle a l’avantage

d’être gagnante. Quatre de ses produits se sont imposés sur la piste. Ce

produit de Slickly est son huitième et a été obtenu par Sylvain Vidal. En

remontant la lignée maternelle, on retrouve le sang d’une souche Rothschild de

grande qualité, celui de Lady Berry, une gagnante du Prix Royal-Oak (Gr1) qui

est à l’origine de trois gagnants de Gr1, Vert Amande, Indian Rose et Le Nain

Jaune. « Ce poulain est issu d’une très belle famille, nous a confié

l’acheteur. Sa mère a produit plusieurs gagnants et ce poulain était très bien

fait. Il a une belle épaule, une robe flatteuse et son père, Slickly, est dans

l’air du temps. » Interrogé sur le marché, il nous a répondu : « J’ai trouvé

cette vente plutôt réussie et suis très content de mes achats, que j’ai obtenus

à des prix corrects. J’ai trouvé d’ailleurs que cette année, ça ne s’envolait

pas beaucoup en terme de prix. »

 

LES

TOP-LOTS JOUR 4

Lot Sx

Origines Prix

488 F

HURRICANE RUN & SLYTA 68.000 €

Acheteur

: S. Vidal

Vendeur

: Coulonces Consignement

562 M

ORATORIO & ASK FOR LOVE 65.000 €

Acheteur

: G. Gorse

Vendeur

: Haras du Mézeray

540 M

SHAMARDAL & VOLA VOLA 58.000 €

Acheteur

: C. Richner Bloodstock

Vendeur

: Haras du Bois-aux-Proux

505 M

COUNTRY REEL & STREET MAYA 53.000 €

Acheteur

: S. Allard

Vendeur

: Haras du Logis Saint Germain

476 F

HIGH CHAPARRAL & SEULE A PARIS 42.000 €

Acheteur

: F. Graffard

Vendeur

: Haras des Granges