B.c. mile (gr1) : goldikova s’est degourdi les jambes

Autres informations / 03.11.2011

B.c. mile (gr1) : goldikova s’est degourdi les jambes

Après la

période de quarantaine obligatoire, Goldikova (Anabaa) a pu fouler la piste de

Churchill Downs mardi matin. Il s’agissait juste d’un galop de chasse, mais

cette première sortie de la star était l’événement de la journée, largement

relayé sur Internet (comme sur le profil Facebook du Breeders’ Cup World

Championships, voir ci-dessus). On sait aussi que le championne des Wertheimer

courra sous Lasix, comme la quasi-totalité de ses rivaux. Byword (Peintre

Célèbre) est en effet le seul cheval de la course à se présenter sans

médication. Si l’entourage de Goldikova s’est réjoui d’avoir tiré le numéro un

dans les boîtes, celui de Strong Suit (Rahy), l’un de ses rivaux les plus

sérieux, faisait grise mine avec le numéro 11. 

Le festif Richard Hannon Jr, fils de l’entraîneur, a déclaré : « Ce

n’est évidemment pas le tirage au sort que nous espérions. En fait, je pense

même que c’est le pire qui pouvait nous arriver. Dans les courses américaines,

si vous n’êtes pas dans le groupe de tête, on peut déjà parler de vous au

passé… Nous voulions un petit numéro de corde pour que Richard Hughes puisse

bien se placer,  mais avec le numéro 11,

cela va être compliqué. Mais Goldikova a gagné l’an dernier avec le numéro 10.

Cela veut dire que c’est possible, et nous comptons sur Richard Hughes pour

qu’il fasse un tour de magie… »

 

B.C.

CLASSIC (GR1) : SO YOU THINK A LA DECOUVERTE DU DIRT

Le

"Classic" est la course qui fait rêver les Américains. C’est

également celle qu’a choisi Aidan O’Brien pour So you Think (High Chaparral),

qui sera muni d’œillères pour l’occasion. Il aura le désavantage de débuter sur

le dirt, face à de vrais spécialistes de la surface, comme Havre de Grâce

(Saint Liam), qui a travaillé sur l’hippodrome mardi matin, ou Uncle Mo (Indian

Charlie), le favori de l’épreuve, malgré sa stalle 12. Ce champion à 2ans

(lauréat impressionnant du Breeders’ Cup Juvenile) a loupé une grande partie de

l’année en raison d’un problème au foie, qui est désormais résolu. Bob Baffert

a quant à lui annoncé que Prayer for Relief (Jump Start) ne prendrait pas part

à l’épreuve, en raison d’une fièvre survenue ces derniers jours. L’entraîneur

sera tout de même représenté par Game on Dude (Awesome Again).

 

B.C.

TURF (GR1) : SARAFINA FACE A COOLMORE

Les

européens sont majoritaires dans le "Turf", avec la candidature pour

la France de Sarafina (Refuse to Bend), qui s’élancera de la stalle deux et

sera la seule à ne pas être traitée au Lasix. Aidan O’Brien délègue deux

pensionnaires, St Nicholas Abbey (Montjeu), piloté par son fils, et Await the

Dawn (Giant’s Causeway), qui sera confié à Julien Leparoux. Midday (Oasis Dream)

et Sea Moon (Beat Hollow) complètent le contingent américain.

 

B.C.

FILLY AND MARE TURF (GR1) : L’OEIL DE STACELITA

Stacelita

(Monsun), l’ancienne pensionnaire de Jean-Claude Rouget qui fait désormais

carrière aux États-Unis, souffre d’un oeil. Après son succès dans le Flower

Bowl Invitational (Gr1), la jument a souffert d’une inflammation à un oeil

jaune, qui s’est terminée en petit ulcère. Elle a bien sûr été soignée, mais,

par mesure de protection, elle est munie d’une sorte de lunette le matin. Chad

Brown a d’ailleurs déclaré qu’elle pourrait garder cette lunette pendant la

course, s’il juge que son oeil est encore un peu sensible.  Vendredi, elle affrontera dans le "Filly

and Mare Turf" Announce (Selkirk), qui courra "nature", et deux

autres européennes, Nahrain (Selkirk), qui l’a devancée du minimum dans le Prix

de l’Opéra (Gr1), et Misty for Me (Galileo), qui a devancé Midday (Oasis

Dream), candidate au "Turf",dans les Pretty Polly Stakes (Gr1).

 

B.C.

MARATHON (GR2) : LES STAYERS FRANÇAIS REPRESENTES PAR BRIGANTIN

Après le

succès de Dunaden (Nicobar) dans le Melbourne Cup (Gr1), les stayers français

vont tenter de confirmer leur suprématie. Troisième du Prix du Cadran (Gr1),

Brigantin (Cozzene), associé à Julien Leparoux, défendra la bannière tricolore

dans une épreuve où le favori se nomme Birdrun (Birdstone), lauréat sur le

tapis vert des Greenwood Cup Stakes (Gr1). Aidan O’Brien sellera Harrison’s

Cave (Galileo), vainqueur d’un gros handicap en Irlande.