Big drama remet son titre en jeu

Autres informations / 05.11.2011

Big drama remet son titre en jeu

Breeders’ Cup Sprint (Gr1)

BIG DRAMA REMET sON

TITRE EN JEU

Dans l’histoire du Breeders’ Cup Sprint, seulement un cheval

a réussi à conserver son titre. Il s'agit de Midnight Lute, en 2007-2008. Avec

le système d’hippodromes tournants, les conditions changent chaque année.

Lauréat en 2010, Big Drama (Montbrook) a de la chance, puisque le Breeders’ Cup

a lieu comme l’an dernier à Churchill Downs.

 

LE "PAPIER" DE LA COURSE

Depuis sa victoire dans le B.C. Sprint 2010, Big Drama n’a

couru qu'à deux reprises. En dernier lieu, c’était dans une course à conditions

à Calder, qu’il a facilement remportée. On a l’impression que son entourage a

tout misé sur le Breeders’ Cup Sprint 2011 en lui évitant de lourds combats.

Seul bémol, il devra s’élancer de la stalle 8, alors que l’an dernier, c’était

de la 1 qu’il était parti pour s’imposer tête et corde. Néanmoins, Big Drama

apparaît comme le cheval le plus sûr de l’épreuve.

Aux "US", on fait confiance à Euroears (Langfuhr),

un pensionnaire de Bob Baffert. C’est un peu illogique, car il vient de

"dégeler" totalement sur le dirt de Belmont. Jackson Bend (Hear no

Evil) est également très plébiscité, car il vient de terminer deuxième d’Uncle

Mo (Indian Charlie) à Belmont. Reste à savoir si c’est véritablement une si

bonne "ligne" que cela. Il sera intéressant de suivre Giant Ryan

(Freud), qui s’est toujours baladé dans les lots qu’il a affrontés sur 1.200m.

Cette fois, l’opposition n’est plus la même pour lui, mais il a fait ses

preuves sur le dirt. C’est l’opposant numéro un à Big Drama, car il va devant

et en partant de la stalle 2, ses chances sont bien réelles. Sa dernière

victoire a été obtenue sur un dirt très pénible [voir lien vidéo].