Breeders’ cup classic (gr1) : mike smith egale jerry bailey avec drosselmeyer

Autres informations / 06.11.2011

Breeders’ cup classic (gr1) : mike smith egale jerry bailey avec drosselmeyer

Comme

toutes les épreuves du Breeders’ Cup de ce samedi, le "Classic" nous

laissera un goût d’inachevé. Mais ce qu’il faut retenir de cette grande course

américaine, c’est la performance de Mike Smith qui égale le record de quinze

victoires dans le championnat américain. Jusqu’à samedi soir, Jerry Bailey

était le seul détenteur de ce record. Mike Smith l’a donc rejoint au panthéon

des courses US, un an après la plus grosse déception de sa carrière dans ce

même "Classic", avec Zenyatta, où il avait été battu du plus petit

écart. Mais pour ce faire, il avait un partenaire de qualité, Drosselmeyer

(Distorted Humor). Vainqueur des Belmont Stakes (Gr1) l’an dernier, il n’avait

pas répété la même valeur cette année. Arrivée au top pour la bonne course, il

a tracé une superbe remontée, comme souvent dans les courses américaines. Lâché

par les premiers, il a ramené les trois rivaux qui le suivaient sur le gros du

peloton emmené par l’animateur Game on Dude (Awesome Again) et Chantal

Sutherland. Loin à l’entrée de la ligne droite, il a fini fort pour battre Game

on Dude dans les cinquante derniers mètres. Et privé Chantal Sutherland d’un

exploit. Elle aurait en effet pu devenir la première femme jockey à enlever le

"Classic" et la deuxième à briller dans une épreuve du Breeders’ Cup.

Mais son ex-boyfriend, Mike Smith, en avait décidé autrement. Le jockey a

confié : « Il a réalisé une course formidable, du départ à l’arrivée. Dès

l’ouverture des boîtes, il était dans le bon tempo. La clé avec ce cheval est

de le laisser aller. Si vous le reprenez, ça ne va pas. J’ai aussi pu gagner du

terrain dans chaque tournant. » C’est l’homme de Cigar, Bill Mott, qui entraîne

Drosselmeyer. Il a déclaré après la victoire de son protégé : « Il a fait une

super course. Je crois que sa qualité principale est sa tenue,  il l’a montrée aujourd’hui. Quand ses rivaux

étaient en train de peiner, lui progressait. C’est génial. Peut-être va-t-il

rester à l’entraînement l’an prochain. » Battue avec Game on Dude, Chantal

Sutherland a expliqué :  « Il a tout

donné sur la piste. En tête, on a sans cesse contré Uncle Mo. Il a constamment

fait des efforts pour le contrer.  Je ne

l’ai jamais vu finir aussi fatigué. Il a livré un vrai combat. Je suis si fière

de lui. » Parmi les favorites, Havre de Grâce (Saint Liam) a tracé une bonne

fin de course, même si l’opposition était trop relevée pour elle. Quant au seul

européen en lice, So you Think (High Chaparral), il ne s’est pas rendu sans se

battre. Monté plus près qu’à l’accoutumée, en troisième position à la corde, le

pensionnaire d’Aidan O’Brien a fait illusion lorsqu’il est venu, à la corde.

Mais il s’est raccourci dans son action et n’a pu jouer un vrai rôle à

l’arrivée.