Breeders’ cup dirt mile (gr1) : le retour improbable de caleb’s posse

Autres informations / 06.11.2011

Breeders’ cup dirt mile (gr1) : le retour improbable de caleb’s posse

 

Quant on

visionne le film du Breeders’ Cup Dirt Mile (Gr1), on se dit que Caleb’s Posse

(Posse) a réalisé un "truc" pour venir gagner la course. Encore

dernier à l’entrée de la ligne droite, il a enclenché en pleine piste, et,

doublant un à un ses rivaux, il est venu crucifier Shackleford (Forestry) dans

la phase finale. Le succès de Caleb’s Posse n’est pas une surprise, mais plutôt

celle d’un très bon cheval qui n’a pas les 2.000m du "Classic" dans

les jambes. Il avait battu notamment Uncle Mo (Indian Charlie) dans le Foxwoods

King's Bishop (Gr1), lequel a couru le "Classic", plus tard dans la

soirée. Cette performance lui donnait donc une première chance qu’il n’a pas

laissée passer. Pour la petite histoire, il faut savoir que le cheval a été

baptisé ainsi parce que le fils de son copropriétaire, Don McNeill, s’appelle

Caleb. Don McNeill a failli se retirer du monde des courses, mais il a continué

avec un seul cheval, Caleb’s Posse, en association avec Everett Dobson.

UNE

PREMIERE POUR LE JOCKEY ET L’ENTRAINEUR

Rajiv

Maragh, jockey d’origine jamaïcaine, n’avait encore jamais remporté de

Breeders’ Cup. Il a brisé la glace dans ce championnat avec Caleb’s Posse. C’est

aussi le cas de Donnie von Hemel, entraîneur du cheval, qui a déclaré : « Le

rythme soutenu l’a servi. C’est la plus belle victoire de ma carrière, pas de

doute à ce sujet. J'éprouve beaucoup de fierté envers lui. Mon coeur bat si

fort qu’il pourrait sortir de ma poitrine. C’est vous, les journalistes, qui

allez décider, mais je pense qu’il mérite le titre de champion sprinter cette

année. J’ai hésité entre le "Dirt Mile" et le "Sprint".

Nous en avons discuté avec les propriétaires, mais franchement, quand il a

gagné les "King’s Bishop", je savais que c’était cette course qu’il

fallait courir. » Bien placé dans le parcours, Shackleford a fait figure de

lauréat à l’entrée de la ligne droite, mais, après une vaillante défense, il

n’a rien pu contre Caleb’s Posse. Entraîneur de Shackleford, Dale Romans a

confié : « C’était comme lors du Derby, je pensais que nous avions gagné.

C’était dur pour les chevaux de vitesse aujourd’hui, mais je ne vais pas

chercher d’excuses. Caleb’s Posse a fait une grande course, comme nous. Il y a

eu beaucoup de train. Il a réalisé une grande année. Il va bénéficier d’un

break.»