Breeders’ cup juvenile turf (gr1) : l’europe reprend la main

Autres informations / 06.11.2011

Breeders’ cup juvenile turf (gr1) : l’europe reprend la main

En

quatre ans d’existence, le Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1) a vu deux

européens s’imposer et deux américains également passer le poteau en tête.

L’Europe a repris le leadership avec la victoire du pensionnaire d’Aidan

O’Brien, Wrote (High Chaparral), qui a dominé à la lutte Excaper (Exchange

Rate) et Farraaj (Dubai Destination), autre européen que présentait Roger

Varian. Favoris, les américains Finale (Scat Daddy) et State of Play (War

Front) terminent en léger retrait. Partis vite, ils ont produit en partant un

effort qu’ils ont payé pour finir. Et, aussi, peut-être ne sont-ils pas si bons

que cela…Wrote est un fils d’High Chaparral, double lauréat du Breeders’ Cup

Turf (Gr1). Comme lui, il possède une petite étoile blanche sur la tête. « Il

allait tellement facilement pendant tout le parcours, racontait après course

Aidan O’Brien… Il réalise une performance brillante. C’est un poulain que nous

avons toujours aimé. Il a été battu à Newmarket, mais c’était la première fois

qu’il courait sur ce champ de course, et parfois, les poulains ont du mal à

s’adapter aux dénivelés. Ensuite, il a eu un peu de fièvre et nous avons dû le

ralentir dans son travail. Mais, juste après sa course de Newmarket, Derrick

Smith m’a dit que cette épreuve lui conviendrait. » En Europe, Wrote a gagné un

petit maiden à Cork, puis un handicap à Galway avant de terminer troisième des

Royal Lodge Stakes. Battu par Finale dans les Summer Stakes (Gr3), puis

quatrième à ce niveau, Excaper créé la surprise avec sa deuxième place. Il

faisait dire à son entraîneur, Ian Black : « C’est sensationnel. Il a couru de

façon merveilleuse. Il était à 33/1 ! Je savais qu’il allait bien courir. Il

avait très bien travaillé. Emma-Jayne Wilson l’a monté comme nous le

souhaitions. » Pour sa part, Roger Varian analysait : « Pas d’excuses. Il a

très bien couru. Je suis ravi. »